Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

28 mars 2024

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@medialo.ca

Une victoire pour les députés de Gaspé et Bonaventure

QUÉBEC

Catherine Blouin

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

Catherine Blouin et Stéphane Sainte-Croix, respectivement députée de Bonaventure et député de Gaspé.

Les députés de la CAQ dans l’Est du Québec se réjouissent de l’annonce de leur homologue Jean-François Roberge, qui vient d’annoncer le dépôt prochain d’un projet de loi visant à suspendre le processus de révision de la carte électorale.

Tous avaient milité en faveur du respect des actuelles limites des circonscriptions de Gaspé et de Bonaventure, qui étaient à risque d’être fusionnées. « Aujourd’hui, c’est le résultat d’un travail d’équipe, incluant les députés de la région, les élus locaux et la société civile, qui culmine avec une décision protégeant le poids politique de la Gaspésie pour les prochaines élections », souligne d’emblée le député de Gaspé, Stéphane Sainte-Croix.

Ce dernier précise qu’à l’image des parlementaires, tous avaient compris que la logique de la Loi électorale était arrivée à une impasse. « Notre mobilisation, nos arguments et le consensus au sein des élus de l’Assemblée nationale ont permis de protéger, dans un premier temps, le poids politique de la Gaspésie, mais également d’entamer une réflexion sérieuse et rigoureuse sur les critères à mettre en place pour la confection des cartes électorales à l’avenir », ajoute-t-il.

Le ministre Roberge a expliqué cet avant-midi que le projet de loi qui serait déposé dans les prochaines semaines était la première de deux étapes. La seconde s’affairera à revoir les critères pour la révision de la carte électorale, un exercice qui doit être revu à toutes les deux élections générales. Aucune porte n’est fermée actuellement sur ces critères. La possibilité d’une augmentation du nombre de députés actuellement à 125 n’est pas écartée. Il ne s’est cependant pas avancé sur aucune idée préconçue. « C’est une démarche ouverte et sincère, mais si on change les critères, c’est pour arriver à un résultat différent. »

Pour sa part, la députée de Bonaventure rappelle qu’une vaste mobilisation avait permis de faire entendre la voix de plus de 300 intervenants en Gaspésie, dont plus de 200 à New Richmond – dans son comté – après un grand effort de mobilisation. « Aujourd’hui, c’est toute la région qui sort gagnante, en conservant son poids politique. Nous continuerons à défendre les intérêts fondamentaux des Gaspésiens et des Gaspésiennes. On peut être très fiers! »

La ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Maïté Blanchette Vézina, ajoute sa voix à celle de ses collègues. « Il était inconcevable que la proposition actuellement sur la table puisse s’appliquer, au détriment des gens des régions, et surtout, au détriment du poids politique de l’Est-du-Québec et de la Gaspésie. Je salue donc cette décision courageuse de notre gouvernement […] La mobilisation, portée notamment par les députés de Bonaventure et de Gaspé, a porté fruit. »

Rappelons que la Commission de la représentation électorale avait proposé, dans son rapport préliminaire, de fusionner une partie du comté de Gaspé avec le comté de Bonaventure, tout en excluant la MRC de la Haute-Gaspésie, qui aurait dû être fusionnée à un comté bas-laurentien.

Commentaires

5 avril 2024

Jean Pierre Cloutier

Personnellement, je trouve la réaction de ces députés caquistes pathétique! Il est vrai que la CAQ n'a pas tellement d'habiletés à cumuler des victoires peu importe le domaine alors ils tentent de bien paraître.... mais de là à vouloir s'accaparer la victoire de ce qui tombe sous les sens, faut pas être gênés! Comme s'ils étaient les seuls à avoir appliqué de la pression sur le DGE! La réalité est toute autre je pense, la décision de maintenir le statu quo pour le moment revient d'emblée à TOUS les acteurs qui ont appliqué une pression constante et documentée sur un enjeu qui concerne l'entièreté des électeurs du Québec..... Mais la population n'est pas dupe, nous avons tous appris à évaluer les résultats des efforts caquistes qui, il faut bien l'admettre, n'ont produit que des fiascos, ou des changements de caps soudains, ou des projections erronées, ou des décisions irresponsables, ou encore des dépenses tout à fait inappropriées alors que ce gouvernement, à l'instar des libéraux de Justin Trudeau, contribue à endetter les générations futures sans aucune hésitation, et ce, dans le but de mousser leur popularité car ils sont incapables de réaliser quoi que ce soit qui leur mériterait l'assentiment et la reconnaissance des électeurs!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média