Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

29 novembre 2023

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@medialo.ca

Un bilan positif pour le Cégep au Sénégal

DAKAR

Sénégal

©Cégep de la Gaspésie et des Îles

Un événement soulignant la clôture et le succès du projet Ostréiculture rurale et adaptation (ORA), piloté par la formation continue du Cégep de la Gaspésie et des Îles depuis 2020, a eu lieu le 26 novembre à Niodior.

Un événement soulignant la clôture et le succès du projet Ostréiculture rurale et adaptation (ORA), piloté par la formation continue du Cégep de la Gaspésie et des Îles depuis 2020, a eu lieu le 26 novembre à Niodior, dans le delta du Saloum, au Sénégal.

De passage en Afrique pour le suivi des projets de coopération internationale du collège, la directrice du Cégep de la Gaspésie et des Îles, Yolaine Arseneau, le directeur de la formation continue Groupe Collegia, Éric Couillard, ainsi que le directeur adjoint développement et coopération internationale du Cégep, Nicolas Simeray, ont participé à cette activité lors de laquelle les résultats du projet et un guide sur l’ostréiculture rurale ont été dévoilés.

Grâce au projet ORA, des expériences de captage et d’élevage d’huîtres ont été réalisées dans le delta du Sine-Saloum, au Sénégal. Ces démarches ont permis de cibler des solutions concrètes pour répondre aux enjeux de dégradation des mangroves, habitat du mollusque, et à la raréfaction des huîtres dans cette zone. Ces enjeux, causés par les changements climatiques et des activités humaines, entraînent des répercussions négatives pour les résidents de la région. En effet, le commerce des huîtres de mangrove représente une filière économique importante à forte valeur ajoutée dans cette région. Ainsi, grâce au projet ORA, la population locale, principalement des jeunes femmes et hommes réunis en groupements d’intérêts économiques, est mieux outillée pour adopter de bonnes pratiques et développer une ostréiculture moderne et durable.

Le guide de l’ostréiculteur du projet ORA représente un outil pratique pour un élevage durable des huîtres de mangrove, de manière adaptée à la nouvelle réalité climatique de la région. Le projet a été rendu possible grâce à l’expertise de l’équipe de l’École des pêches et de l’aquaculture du Québec (ÉPAQ) et au soutien financier du gouvernement du Québec. Il s’agit du 42e projet de coopération internationale du Cégep de la Gaspésie et des Îles, qui développe depuis 1988 une expertise en matière de projets internationaux en réponse aux changements climatiques, avec un souci constant d’impliquer les femmes, les jeunes femmes et les jeunes hommes du milieu.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média