Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

20 novembre 2023

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@medialo.ca

Un caribou de la Gaspésie abattu illégalement

CHIC-CHOCS

Caribous

©depositphotos.com - Gaspésie Nouvelles

Il ne reste plus qu’environ 34 caribous montagnards de la Gaspésie dans les Chic-Chocs.

Un caribou montagnard de la Gaspésie a été illégalement abattu cet automne, rapporte le ministère de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs.

Il ne restait plus qu’entre 37 et 40 de ces caribous dans les Chic-Chocs, selon l’inventaire aérien effectué en 2021. L’estimation était de 34 l’année dernière. L’espèce est désignée comme menacée au Québec depuis 2009 et il s’agit de la dernière population toujours vivante au sud du Saint-Laurent.

Le caribou abattu était d’ailleurs porteur d'un collier télémétrique. Il s'agit de l'une des femelles capturées et mises en enclos à l'hiver 2023 afin qu’elles puissent mettre bas à l’abri des prédateurs. Elle avait été libérée avec les autres femelles à la fin du mois d'août, après les recommandations d'un comité scientifique consultatif externe. La viande du caribou saisie a été conservée à des fins d'expertise. Une enquête est en cours et des suspects ont été rencontrés le 18 octobre par des agents de protection de la faune.

La Protection de la faune du Québec dit prendre l’affaire au sérieux et assurer un suivi serré de ce dossier en prenant tous les moyens à leur disposition. Un maître-chien et un pilote de drone ont notamment été mobilisés. Aucune information complémentaire ne sera fournie, précise le ministère de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs

Désolation

 

L’organisation environnementale Nature Québec se dit grandement attristée par la nouvelle et se désole particulièrement que ce soit une femelle avec collier télémétrique qui ait été tuée.

« Le caribou montagnard de la Gaspésie est si fragile que chaque individu qui meurt peut entraîner la disparition de cette population, surtout s’il s’agit d’une femelle. Cet acte de braconnage rapproche donc un peu plus la population de l’extinction. Nous espérons que le gouvernement fera tout en son pouvoir pour que cette situation ne se reproduise pas », explique par communiqué Alice-Anne Simard, directrice générale de Nature Québec, ajoutant vouloir que des mesures de protection ambitieuses et basées sur la science soient rapidement mises en œuvre par les gouvernements fédéral et provincial.

La proportion minimale de faons ciblée pour maintenir la population de la Gaspésie est établie à 21 %. Celle-ci n’a pas été atteinte en 2022 alors que 25 adultes et 5 faons ont été observés aux monts Albert et McGerrigle.

Nature Québec s’inquiète par ailleurs du climat social qui règne dans les régions où la protection du caribou est perçue comme un obstacle au développement de l’industrie forestière. Elle demande la mise en place rapide de la Stratégie de protection des caribous forestiers et montagnards.

Opération Panache

 

Le ministère de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs a aussi fait le bilan de son opération Panache lancée du 13 au 18 octobre au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie, à laquelle une centaine d’agents ont participé. En tout, au moins 6 400 personnes ont été rencontrées. Plus de 240 dossiers d'enquête ont été ouverts jusqu'à présent, dont celle touchant l'abattage illégal de ce caribou montagnard de la Gaspésie. Le dépôt de plus de 500 chefs d'accusation est projeté, totalisant pour l'instant plus de 275 000 $ d'amendes. Chasse sans permis, sans dossard ou hors zone, dépassement de la limite permise de gibier et possession illégale, ou encore possession d'une arme à feu chargée à bord d'un véhicule sont parmi les infractions les plus retenues.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média