Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

12 septembre 2023

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

L’Océanic fait fureur à Chandler

CHANDLER

Océanic

©Jean-Philippe Thibualt - Gaspésie Nouvelles

Il y avait foule vendredi et samedi au centre sportif Clément-Tremblay.

Autre fin de semaine réussie au centre sportif Clément-Tremblay qui a accueilli une fois de plus cette année l’Océanic lors de deux rencontres préparatoires.

Environ 2000 personnes ont assisté à chacun des affrontements face aux Voltigeurs de Drummondville vendredi et samedi soir. L’ambiance était à la fête tant à l’extérieur de l’aréna qu’à l’intérieur. « Ç’a été un succès de À à Z. Les gens étaient très heureux; c’était le fun de voir plusieurs jeunes qui étaient là », se réjouit le maire de Chandler, Gilles Daraîche, qui indiquait lors de la plus récente séance du conseil municipal que les pourparlers étaient déjà en branle pour répéter l’expérience l’an prochain.

Les joueurs des deux formations ont été particulièrement généreux en participant à plusieurs activités dans la communauté, dont des visites surprises au primaire et au secondaire ainsi que dans certains commerces locaux. Une séance d’autographes a aussi été organisée.

Sur la glace, les Voltigeurs l’ont emporté 3-2 en prolongation vendredi et 4-3 à la régulière samedi. L’occasion était par ailleurs tout indiquée pour souligner le travail de plusieurs talents locaux, dont Mikael Denis de Petit-Cap qui a récemment été échangé à l’Océanic et qui n’a pas manqué de plaire à la foule avec le deuxième but du match. La surface de jeu a aussi répondu aux attentes encore une fois.

« On voulait s’assurer de garder la qualité de la glace et je peux vous confirmer qu’elle est très bonne. Des gens de la LHJMQ et de l’Océanic nous ont dit qu’il y avait des glaces moins bonnes que la nôtre ailleurs dans le circuit », analyse Martin Duguay, responsable des communications pour l’événement et également instigateur avec son collègue Stéphane Hamilton du projet pour l’implantation d’une équipe du circuit Cecchini à Chandler.

Ce projet est toujours dans les cartons et d’actualité. Les deux cofondateurs de Jolifish ne veulent pas trop faire de vagues ni mettre de pression sur les dirigeants de la LHJMQ, mais un dossier a été déposé et ils veulent être prêts si une opportunité se présentait à eux.  

« On y croit au plus haut point. On a déposé notre candidature, mais il y a loin de la coupe aux lèvres. On a encore des gros devoirs à faire [...] Oui c’est ambitieux, mais c’est sincère et réalisable sinon je n’en parlerais pas aujourd’hui », précise Martin Duguay.

Mais pour l’instant, les partisans ont été bien servis avec deux rencontres hors-saison cette année et les deux autres de l’an dernier. La table est mise pour la prochaine étape.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média