Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

06 septembre 2023

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@medialo.ca

Échos municipaux : pêches, infrastructures et logements

GASPÉ

Conseil Gaspé

©Jean-Philippe Thibault

Le conseil municipal était réuni mardi soir pour sa première séance ordinaire du mois de septembre. Voici quelques éléments qui ont retenu l’attention.

Avec en toile de fond la fermeture annoncée vendredi pour une durée indéterminée de l’usine Marinard à Rivière-au-Renard – qui emploie quelque 160 personnes – le dossier du futur de l’industrie de la crevette a été abordé d’emblée par le maire Daniel Côté.

« C’est une question de temps avant que ça ne touche les autres industriels de la crevette. Les pêcheurs sont presque tous rentrés à quai parce que la ressource est rare et que le prix du carburant est élevé. Et ce n’est pas terminé. » Ce dernier dit avoir eu des discussions constructives avec le ministre provincial des Pêcheries, André Lamontagne, ainsi qu’avec la nouvelle ministre fédérale des Pêches, Diane Lebouthillier, mais souhaite maintenant que les intentions se transforment en actions. « Il y a des travailleurs d’usine qui ne se qualifient pas pour l’assurance-emploi, qui ne gagnent pas nécessairement de gros salaires et qui se retrouvent sans revenu. Je souhaite une action rapidement. » Le maire espère notamment une ouverture imminente de la pêche au sébaste, très abondant dans le golfe Saint-Laurent et prédateur naturel de la crevette nordique.

Infrastructures et logements

 

Bien que l’étude d’ingénierie à propos du phare de Cap-des-Rosiers se fasse toujours attendre et que les coûts de réfection sont toujours inconnus, un changement de propriétaire ne serait pas impossible. « On en comprend que Parcs Canada serait prêt à reprendre le phare de Cap-des-Rosiers pour en assurer la gestion et agrandir de quelques mètres carrés son territoire », explique Daniel Côté qui s’est entretenu avec le directeur exécutif de Parcs Canada pour le Québec et le Nunavut, Hugues Michaud. Le transfert de Pêches et Océans Canada vers Parcs Canada sera cependant conditionnel à une réfection en bonne et due forme. La Ville de Gaspé a par ailleurs accordé une aide financière de 8000$ au Site historique maritime du phare de Cap-des-Rosiers pour compenser les pertes reliées à la fermeture de la visite de l’infrastructure depuis la mi-juillet.

Autrement, les travaux de 424 000$ subventionnés à 75% sont débutés au chalet du Mont-Béchervaise afin d’améliorer l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Les plans et devis pour le futur aréna sont de leur côté en cours pour un dépôt d’ici le mois de décembre. La route reliant LM Wind Power au quai de Sandy Beach devrait elle être ouverte au public en 2024, le temps qu’Hydro-Québec termine l’installation et la connexion des poteaux électriques. La Ville de Gaspé demande aussi au ministère des Transports de revoir sa décision du 28 juillet dernier et de supprimer la zone de dépassement entre le 237 et le 263 du boulevard de Gaspé.

Gaspé espère enfin toucher jusqu’à 13,8 millions de dollars avec le dépôt d’une demande à la Société canadienne d’hypothèque et de logement via le nouveau programme FACL, le Fonds pour accélérer la construction de logements. Lancé en mai avec une enveloppe de quatre milliards de dollars, il fournira du financement aux villes, aux municipalités et aux gouvernements autochtones afin d’élaborer des mesures novatrices pour débloquer de nouveaux logements et accélérer la création de 100 000 nouvelles maisons au Canada.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média