Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

22 juin 2023

Dominique Fortier - dfortier@medialo.ca

Le comté d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia rayé de la carte

POLITIQUE FÉDÉRALE

Carte électorale

©Photo Gracieuseté

La nouvelle carte électorale dès la prochaine élection.

La Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales a finalement tranché : la circonscription d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia disparaîtra aux prochaines élections.

Cette décision fortement critiquée par plusieurs élus du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie aura comme impact qu’un député de moins représentera l’Est-du-Québec à la Chambre des Communes. Ainsi, les MRC de la Haute-Gaspésie, de La Matanie et d’Avignon seront annexées au reste de la Gaspésie alors que La Mitis et La Matapédia rejoindront Rimouski.

La trop faible population du territoire aura finalement été l’élément déterminant pour les commissaires qui n’ont pas considéré la vastitude des circonscriptions quand ils ont rendu leur décision. En revanche, une nouvelle circonscription verra le jour dans Les Laurentides où le poids démographique est plus élevé. Au final, le Québec ne perd pas de député à Ottawa, mais la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent auront une voix de moins au Parlement.

La députée actuelle de la circonscription Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier s’est dite déçue du verdict tout en affirmant accepter la décision de la Commission. « Je souhaite la bienvenue aux citoyens des MRC d'Avignon et de la Matanie dès que la nouvelle carte électorale entrera en vigueur. Je ne vous cacherai pas que je suis déçue de cette décision qui ne prend aucunement en considération la réalité des gens des Îles-de-la-Madeleine ainsi que de l'accessibilité des citoyens de la région à leur députée. J'ai fait les représentations que j'avais à faire pour défendre les intérêts du monde de chez nous. À cet égard, j'ai le sentiment du devoir accompli. »

La seule consolation que peut retirer les citoyens et les élus de l’Est-du-Québec est que les MRC de La Matanie et de La Matapédia n’ont pas été scindées en deux comme le voulait la proposition initiale de la Commission.

Quant à la principale intéressée, soit la députée actuelle du comté appelé à disparaitre, Kristina Michaud, elle se désole de la décision prise par la Commission. « C’est un dur coup pour notre région qui voit son poids politique s’effriter considérablement. Les gens d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia méritent une représentation pleine et entière, c’est pourquoi je tiens à les rassurer. Tant et aussi longtemps que durera cette 44e législature, je serai leur fière représentante à la Chambre des communes. Mes bureaux demeurent ouverts et mon équipe continue de servir la population. Mes collègues du Bloc Québécois et moi continuerons toujours de nous battre afin que les régions du Québec soient représentées de façon juste et équitable. C’est une question de démocratie ».

Commentaires

23 juin 2023

Gagnon Roger

Commencez vous à comprendre que l'Est du Québec est quasi en voie de disparition? Bain non icitte on a des éoliennes, une dizaine de caribous, une autoroute jamais terminée, etc.. Si l'Est du Québec n'avait que 10% du temps journalistique accordé aux amérindiens il serait en première place de toutes les nouvelles d'Amérique. Ya ti quequn qui va se réveiller? 300 000 citoyens d'une seule région ignorés des politiciens et 100 000 amérindiens éparpillés sur le territoire en adulation journalistique. Du journalisme à la Poutine? Et je ne dirai mots sur toutes les autres régions oubliées de nos politiciens. Les régions, élisez des batailleurs/batailleuses et tournez le dos aux yesmen/yeswomens.. Si yé pas déjà trop tard, la relève ayant déjà adoptée la vie de la région dite métropolitaine? 25 ans et ce sera la métropole du RIEN? Montréal, dont même le nom renie sa fondation..

25 juin 2023

André Bernatchez

Bonjour. Même si je réside à Québec, permettez-moi d’y ajouter mon grain de sel sur un point précis. Je ne peux que déplorer vivement que la 20 ne soit toujours pas terminée entre « 3-Pistoles » et Rimouski.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média