Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

22 décembre 2022

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Québec demande d’éviter les secteurs où des caribous ont été observés

CHIC-CHOCS

Caribou

©Photo Gracieuseté - Tristan Rivest

Le ministère de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs demande aux utilisateurs d'éviter certains secteurs des Chic-Chocs où des caribous montagnards ont été aperçus.

Les zones des monts Champs-de-Mars et Blanche-Lamontagne ainsi que du septième sommet du mont Vallières-de-Saint-Réal sont ainsi à proscrire pour ne pas déranger les cervidés. Le stationnement des secteurs des monts Champs-de-Mars et Blanche-Lamontagne ne seront d’ailleurs pas déneigés.
Le fait de s'approcher volontairement des caribous, de les suivre, de les poursuivre ou de laisser des animaux domestiques sans surveillance les approcher pourraient avoir de fâcheuses conséquences, indique le ministère.

Le dérangement des caribous compromet leur condition physique en leur imposant une dépense énergétique accrue en cette période hivernale où ils doivent ménager leurs efforts, particulièrement chez les faons. Le dérangement associé à la présence humaine peut même nuire à la survie des caribous en les forçant à se rendre dans des secteurs qui leur sont moins favorables. Les adeptes d'activités récréatives hivernales sont invités à opter pour d'autres secteurs lors de la pratique de leurs loisirs. Ces secteurs peuvent notamment être identifiés sur les cartes installées à cet effet à l'entrée de plusieurs sentiers de la réserve.
 

Enclos, prise #2

 

Par ailleurs, Radio-Canada rapportait aujourd’hui les résultats d’un sondage mené par la firme Léger cet automne où deux personnes sur trois jugent que Québec ne protège pas suffisamment les hardes de caribous de son territoire. La situation fait écho au rapport de la Commission indépendante sur les caribous forestiers et montagnards rendu public cet été qui mentionnait que l’abandon des hardes isolées à Val-d’Or, dans Charlevoix et en Gaspésie « ne rencontre aucune tolérance ou acceptabilité sociale ».

La population de caribous montagnards de la Gaspésie ne compte plus qu’une quarantaine d’individus, répartis en deux sous-groupes, alors qu’on en comptait autour de 1500 dans les années 1950. « Compte tenu [...] de l’obligation morale du gouvernement de respecter ses engagements internationaux, il est difficile pour la Commission de conclure une réelle volonté de respecter l’esprit des lois et des conventions auxquelles le gouvernement a librement adhéré », indiquait aussi le rapport de 78 pages.

Aujourd’hui toujours, Le Devoir rapportait pour sa part que les femmes gestantes des caribous de la Gaspésie seraient mises en enclos ce printemps afin qu’elles y mettent bas. Elles seraient anesthésiées puis héliportées, avant d’être relâchés en captivité avec leur faon vers le début de l’automne.

La stratégie avait été tentée cette année, mais avait dû être reportée. Dans la semaine du 21 mars, les conditions météorologiques défavorables au survol aérien à basse altitude, en raison des fortes précipitations, ainsi que des risques d’avalanches importants dans certains des secteurs ciblés, avaient forcé le report des opérations. La capture et le transport des femelles gestantes doit impérativement se dérouler avant la mi-avril en raison de la proximité de la période de mise bas prévue à la mi-mai, afin d’assurer le bon déroulement de la gestation.

Commentaires

24 décembre 2022

Gagnon Roger

À quand l'abattage des cerfs, des orignaux, des ours, de la faune ailée qui remonte vers le nord? Seulement pour la Gaspésie vous savez le nombre de cerfs de Virginie il y a 75 ans? Vous savez le nombre d'orignaux? On revient sur terre et ici 2 à 3 km de glace y a quelque milliers d'années et rien n'aurait du remonter du sud durant les déglaciations? Le crétinisme devient mode? Et comment donner la parole aux gaspésiens qui constatent les fermetures sur fermetures et n'osent commenter de peur de représailles? Les élites de la fermeture et au changement de député y eu espoir d'ouvertures, de changements? Bof, y aura rien eu.. Les mêmes gangs des tibonhommes de téléquébec

25 décembre 2022

Gagnon Roger

"en comptait autour de 1500 dans les années 1950" FAUX.. Le n'importe quoi est de mise chez certain supposé protecteur de la faune..

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média