Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

24 novembre 2022

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Deux fois plus de demandes d’aide alimentaire

GASPÉ

Blanche-Goulet

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

Lors de son année financière 2017-2018, ce sont 302 dépannages qui avaient été enregistrés. Cinq ans plus tard, l’organisme en comptabilisait 743.

Le nombre de dépannages alimentaires a plus que doublé en 5 ans à l’Accueil Blanche-Goulet, dont l’une des missions est de venir en aide aux personnes vivant une situation de précarité.

Lors de son année financière 2017-2018, ce sont 302 dépannages qui avaient été enregistrés. Cinq ans plus tard, l’organisme en comptabilisait 743. Ce sont donc en moyenne 62 ménages qui sont appuyés chaque mois aujourd’hui contre 25 il y cinq ans.

En contrepartie, les denrées recueillies dans les trois supermarchés de Gaspé sont en baisse. Pas par manque d’intérêt, mais simplement en raison d’un contrôle des inventaires plus efficient, estime Pauline Curadeau, la directrice générale de l’Accueil Blanche-Goulet.

« Il y a de moins en moins de récupération dans les épiceries. C’est passé de 122 500 livres à 105 000 livres. Et ça descend encore. Je crois qu’ils font une gestion plus serrée de leurs stocks et en mettent moins aux rebuts. Mais les demandes pour les dépannages alimentaires eux ne diminuent pas. »

Les chiffres ne sont toujours pas comptabilisés pour l’année 2022, mais la directrice générale estime que de 10 à 12 demandes en dépannage alimentaire supplémentaires sont enregistrées par mois en moyenne comparativement à l’an dernier. 

Retour des paniers de Noël

 

Dans les circonstances, la Guignolée sera encore une fois très attendue. Pour cette année, les paniers de Noël seront de retour après quelques années où les chèques-cadeaux avaient pris la relève. Une campagne de financement a d’ailleurs été lancée sur le site web de l’Accueil Blanche-Goulet avec un objectif de 15 000$, qui servira à garnir leur banque alimentaire pour les redistribuer aux citoyens intéressés. Les dons peuvent être recueillis en cliquant sur ce lien.

Réouverture du service d’hébergement

 

Le 2 novembre, l’Accueil Blanche-Goulet a rouvert son service d’hébergement, en intégrant graduellement des bénéficiaires dans les 9 chambres et 2 studios de leur infrastructure. Rappelons que cet été, une fermeture temporaire avait été annoncée en lien avec un manque de ressources humaines.

La nouvelle stratégie de l’organisation pour attirer la main-d’œuvre aura finalement porté ses fruits puisque cinq postes ont été comblés depuis et que les curriculum vitae continuent d’arriver. Les gestionnaires ont misé sur une amélioration substantielle des conditions de travail pour pallier à ce manque temporaire.

Le taux horaire de l’heure a par exemple été augmenté pour les personnes sans expérience débutant dans le métier. La fourchette qui se situait entre 18$ à 23$ de l’heure se situe maintenant entre 23$ et 28$ pour une personne embauchée comme intervenant communautaire. Des assurances payées à 75% par l’employeur et un réajustement pour les vacances font aussi partie du bouquet d’incitatifs qui ont été remaniés. Dès la troisième année, les employés peuvent avoir un mois de vacances. Ils devaient auparavant attendre 5 ans avant d'y arriver.

« Il a fallu qu’on monte nos salaires, ce qui est assez difficile dans le communautaire puisqu’on n’a pas le financement qui suit, mais on va tenter notre chance. On se veut un peu plus attractifs, on a été un peu surpris de la réponse des gens. On est bien contents de ça », conclut Pauline Curadeau.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média