Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

21 novembre 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Un automne en dents de scie et un hiver hâtif en Gaspésie et au Bas-Saint-Laurent

PRÉVISIONS MÉTÉOROLOGIQUES

Hiver

©Photo Dominique Fortier - Gaspésie Nouvelles

L'hiver est débarqué sans crier gare en Gaspésie.

La météo des dernières semaines a été ponctuée de variations soudaines et s'annonce pour se poursuivre dans cette veine au cours des prochaines semaines.

Le météorologue, Patrick Duplessis, observe cette tendance en Gaspésie, mais aussi partout en province. « Ce qui est particulier cette année, ce sont les variations mensuelles alors que nous vivons des périodes bien au-delà des normales pendant plusieurs semaines suivies de périodes inverses où le mercure chute drastiquement. »

L'automne gaspésien 2022 a été la preuve de ce qu'expose le météorologue alors que le mois de septembre a été, ni plus ni moins, qu'un prolongement de l'été avec des températures particulièrement douces. « Puis est venu le temps frais jusqu'à la mi-octobre pour ensuite se réchauffer au point de briser certains records et enfin, une autre cassure dans les derniers jours alors que les précipitations de neige ont été abondantes. »

On explique d'ailleurs les températures au-delà des 20 degrés en plein mois de novembre par l'effet de balancier alors que l'air froid arctique dans l'Ouest du Canada qui pousse vers le sud. « Conséquemment, l'air plus chaud provenant des États-Unis s'est déplacée vers l'Est du continent, causant le redoux que nous avons eu au début du mois de novembre. On retrouvait alors des températures pratiquement estivales », poursuit le météorologue.

Par la suite, l'hiver est arrivé rapidement dans l'Est-du-Québec avec trois bordées de neige importantes en un court lapse de temps. Gaspé enregistre une accumulation au sol de 76 cm en date du 21 novembre alors que la moyenne se situe à 33 cm pour la même date. « Il y a aussi le phénomène de bourrasque sur la rive nord gaspésienne avec l'air froid ambiant et le fleuve qui est encore chaud qui provoque des chutes de neige, même s'il n'y a pas de système météorologique qui était au radar », précise Patrick Duplessis.

Si la neige est arrivée tôt, elle n'est pas nécessairement indicatrice des températures à venir puisque d'autres redoux ne sont pas exclus. Toutefois, avec la quarantaine de centimètres déjà tombés, MétéoMédia estime que la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent devraient avec un bon tapis de neige pour Noël.

Quant à savoir si l'hiver sera aride ou doux, Patrick Duplessis s'attend à une saison « dans les normes » même si l'on a eu quelques exceptions dans le passé. « En 1989, on avait eu le même genre d'hiver hâtif qui avait duré à peine deux moins avant que les redoux s'installent dès janvier 1990. Alors, rien n'est impossible. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média