Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

22 septembre 2022

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Pas d’observateur météo de nuit à l’aéroport

GASPÉ

Aéroport Gaspé

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

Aucune ressource ne sera sur place de nuit à l'aéroport de Gaspé pendant six semaines, de la mi-septembre à la fin octobre.

Daniel Côté exhorte Nav Canada et son sous-traitant Aéropro de trouver rapidement une solution au manque de ressource sur place la nuit à l’aéroport de Gaspé, de la mi-septembre à la fin octobre.

Nav Canada – le fournisseur de service de navigation aérienne du pays, qui supervise la circulation grâce à un réseau de centres de contrôle régional – a annoncé à la Ville de Gaspé qu’elle n’était pas en mesure d’avoir d’observateur météo pendant environ six semaines, la nuit. Le service automatisé lui reste disponible.

« Sauf que vu les conditions météo qui peuvent être changeantes rapidement chez nous, c’est toujours idéal d’avoir quelqu’un sur place en temps réel. Ils n’ont plus de personnel pour l’offrir », explique le maire de Gaspé. Habituellement, un employé est toujours sur place à l’aéroport, 24 heures sur 24.

« C’est bon autant pour les pilotes de ligne que les privés ou pour l’avion-ambulance [...] À notre position au creux de la baie qui peut rentrer un banc de brume à 10 minutes d’intervalle, ça nous met à risque présentement », ajoute Daniel Côté.  

Ce dernier tente de mettre de la pression sur Nav Canada afin que la situation se résorbe le plus rapidement possible. Il souligne du même coup que la formation de six semaines offerte aux futurs employés n’est pas rémunérée et qu’elle se donne uniquement en Ontario. « C’est pas évident. Ils devraient peut-être revoir leurs conditions de formation. Ça serait peut-être facilitant pour avoir du monde et éviter les ruptures de service », conclut le maire.

En août, Aéropro avait publié une offre d’emplois pour deux postes vacants d’observateur de conditions météorologiques en surface. Le taux horaire varie entre 17,50$ et 20$ de l’heure.

Commentaires

24 septembre 2022

Gagnon Roger

Vous formez les jeunes qui vous restent à la fabrication de pales. De quoi vous plaignez vous?

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média