Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

01 août 2022

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Diane Lebouthillier estomaquée par la nouvelle carte électorale

CHANDLER

Redécoupage

©Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales pour la province de Québec

Le comté d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia serait supprimé et les municipalités seraient réparties entre ceux de Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine-Listuguj et de Rimouski-Matane.

La députée de Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine n’en croyait pas ses yeux lorsqu’elle a consulté les propositions faites pour le redécoupage des circonscriptions fédérales au Québec, et plus particulièrement dans l’est de la province.

Selon le scénario envisagé par la Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales, un siège de député sera supprimé en Gaspésie, soit celui d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, actuellement occupé par la bloquiste Kristina Michaud. Ses 56 municipalités seraient réparties d’un côté à l’est dans un nouveau comté qui serait baptisé Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine-Listuguj. Les Méchins, Sainte-Félicité, Amqui, Lac-au-Saumon, Causapscal, les villages des Plateaux, Carleton-sur-Mer et Maria en feraient notamment partie.

À l’ouest, Matane, Sainte-Paule, une partie de la MRC de La Matapdédia dont Val-Brillant, Saint-Léon-le-Grand, Sayabec et Saint-Damase, ainsi que toute La Mitis, passeraient dans la circonscription de Rimouski-Matane. Un non-sens pour Diane Lebouthillier, qui verrait son territoire prendre considérablement de l’ampleur, sans oublier que les Îles-de-la-Madeleine font déjà partie du comté. « Je suis estomaquée! J’ai vraiment eu mal eu cœur en voyant ça », lance-t-elle de but en blanc.

Diane Lebouthillier

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

La députée Diane Lebouthillier.

La députée demande le statu quo et entend bien faire des représentations en ce sens. La commission pour le Québec tiendra 22 audiences publiques, en personne et virtuellement, pour recueillir des commentaires sur limites et les noms qu’elle propose. La tournée s’arrêtera notamment à l’Hôtel Baker de Gaspé le mardi 6 septembre et à Matane le mercredi 7 septembre à l’Hôtel-Motel La Vigie.

« Que les gens prennent le temps de s’arrêter deux minutes. Si le découpage est accepté, on va demander à un élu de représenter un territoire qui est grand comme la Belgique. Humainement parlant, je ne sais pas comment ça pourrait se faire. C’est immense et on connait déjà l’enjeu des transports [...] Déjà qu’on a une sous-représentation des régions rurales, c’est une perte de démocratie pour les régions du Québec. On va mobiliser l’ensemble de la société civile pour présenter des mémoires et défendre les régions rurales du Québec! », ajoute Diane Lebouthillier.

Interrogée sur la question, Kristina Michaud s’est aussi dite peu impressionnée par la suggestion mise sur la table. « Ça n’a pas de sens et c’est ne pas connaître la réalité régionale et la grandeur du territoire. J’ai l’impression que les gens qui ont décidé ça derrière un ordinateur ne connaissant pas du tout la réalité du terrain. On se fie à la mathématique des choses », analyse-t-elle.

La Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales pour la province de Québec indique de son côté que l'objectif du redécoupage de la carte électorale consiste à s'assurer que tous les citoyens ont à peu près le même poids politique.

Commentaires

2 août 2022

Gagnon Roger

Surprise? Ouf, pas d'enfants et le peu qu'il y a est exporté vers la ville via les institutions d'enseignements. 5, 10, 15 ans à étudier et à créer leur réseau social ailleurs. Ils ne reviendront pas. Des politiques régionales plutôt que des politiques de subventionnés seraient bienvenus? Les politicailleux inutiles semblent concentrés dans la ville de Gaspé. Et grâce à eux ça ferme un peu partout. Bravo à cette députation et aux prétendus hommes d'affaires de ce coin.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média