Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

15 juillet 2022

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Objectif : construire 972 nouveaux logements d’ici 2026

La Côte-de-Gaspé

Logement - Appartement

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

Le défi est de taille, soit de construire avec l’aide du milieu pas moins de 551 nouveaux logements et 421 logements adaptés pour aînés d'ici 2026.

Le conseil de la MRC a adopté mercredi son premier Plan d’action en matière d’habitation, qui s’échelonnera jusqu’à 2025.

Le défi est de taille, soit de construire avec l’aide du milieu pas moins de 551 nouveaux logements et 421 logements adaptés pour aînés d'ici 2026. Ces données émanent du portrait dressé dans la Côte-de-Gaspé par la firme Raymond Chabot Grant Thornton, un peu plus tôt cette année.

Le plan d’action de la MRC se décline incidemment en trois grandes orientations : assumer un leadership en matière d'accès à l'habitation, adapter les réglementations municipales afin d’agir efficacement ainsi qu’augmenter l’accompagnement aux projets d’habitation.

La MRC estime que c’est par la diversité des projets et des mesures qui seront mis de l'avant que le milieu y parviendra. « Si tout le monde fait sa part, on relèvera le défi : les promoteurs, les citoyens, les municipalités, la MRC, le gouvernement du Québec et celui du Canada. Les élus de la Côte-de-Gaspé ont cette volonté claire de faire leur part et on est déjà en action en ce sens. Le plan adopté par le conseil, qui inclut 30 actions concrètement réalisables, témoigne de cette volonté d’améliorer la situation et d’atteindre nos objectifs collectifs », mentionne le préfet Daniel Côté.

Parmi les neuf objectifs ciblés, on espère notamment favoriser l'émergence de nouvelles formes d'habitations privées, sociales et communautaires, favoriser la densification du territoire ou encore encadrer l’offre de logements en location court terme.

Sur ce point, les municipalités seront accompagnées dans la révision des règlements d'urbanisme de façon à restreindre les établissements d'hébergement touristique, notamment la conversion de logements existants en résidences de tourisme. La possibilité de hausser les taux de taxation des résidences secondaires situées dans des secteurs stratégiques sera aussi évaluée.

On veut aussi augmenter l'aide financière disponible pour les projets de construction de logements collectifs abordables et accroître l'accompagnement aux promoteurs privés, entre autres actions concrètes.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média