Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

11 juillet 2022

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Achalandage record pour le Festival en chanson

PETITE-VALLÉE

Festival chanson

©Photo Festival en chanson de Petite-Vallée – Alexandre Cotton

Avec près de 12 000 entrées aux guichets et au-delà de 15 000 personnes sur les sites, le Festival en chanson a profité cette année d’un achalandage record, générant des retombées économiques avoisinant les 3,5 millions de dollars.

C’est dans l’allégresse et avec un soupçon de nostalgie que s’est terminé samedi soir le 39e Festival en chanson de Petite-Vallée, en compagnie notamment de Marie-Denise Pelletier, Marie Carmen et Joe Bocan, qui étaient sur scène pour présenter Pour une histoire d’un soir.

Après 10 jours de festivités et plus d’une soixantaine de spectacles en bord de mer ayant su marquer l’imaginaire des quelque 15 000 festivaliers accueillis, l’heure était aux au revoir.

Grâce à sa programmation éclectique, son décor enchanteur et son accueil chaleureux, le Festival en chanson a réussi à charmer les mélomanes ayant foulé le sol de la Longue Pointe et de ses environs au cours des derniers jours. Force est de constater que tous les éléments étaient en place afin de permettre aux festivaliers d’assister à des instants plus grands que nature, dans un événement tenu presque normalement comparativement aux deux dernières années où la pandémie était omniprésente.

« Que ce soit en raison du passage généreux des artistes passeurs Paul Piché et Émile Bilodeau avec, entre autres, le spectacle hommage et la tant attendue performance-frisson de la Petite École de la chanson, des mythiques sessions Dans l’shed à Léon dans le hangar du pêcheur du village plein à craquer, du partage bienveillant du collectif La déferlante autochtone ou bien du spectacle extérieur de danse La Marée Noire devant un tourbillon de fous de Bassan plongeant dans la mer, les sourires et la reconnaissance étaient au rendez-vous à Petite-Vallée au cours des derniers jours », se réjouit le directeur artistique adjoint et directeur des communications et du marketing, Marc-Antoine Dufresne.

Avec près de 12 000 entrées aux guichets et au-delà de 15 000 personnes sur les sites, le Festival en chanson a profité cette année d’un achalandage record, générant des retombées économiques avoisinant les 3,5 millions de dollars.

Le rendez-vous est par ailleurs déjà donné pour les 40 ans de l’événement, qui se déroulera exceptionnellement du 28 juillet au 5 août 2023. Le changement d’horaire est nécessaire afin de laisser place au chantier de construction du nouveau Théâtre de la Vieille Forge qui doit débuter au printemps.

Talent à revendre chez les chansonneurs

 

Au cœur du Festival, il y a évidemment la relève artistique de demain avec les chansonneurs. Encore une fois, le public a eu la chance de voir se déployer le talent de huit heureux élus à l’avenir prometteur participant aux Escales en chanson de Petite-Vallée. Ayant navigué un peu partout au Québec avant d’accoster à Petite-Vallée pour un dernier arrêt, Charlotte Brousseau, Laurence Castera, Etienne Dufresne, Dave Harmo, Jeanne Laforest, Mariko, MELBA et Nathan Vanheuverzwijn auront su charmer les spectateurs et spectatrices par leur aplomb et l’unicité de leur univers respectif. 

Fidèle à son habitude, le Festival en chanson et ses partenaires leur a décerné des prix et des bourses afin de souligner leur travail ainsi qu’à les encourager à poursuivre leurs projets musicaux (voir en fin de texte).

La saison estivale est par ailleurs loin d’être terminée à la Longue Pointe. Plus de 30 artistes rayonneront sous les projecteurs du Théâtre de la Vieille Forge d’ici la fin de la belle saison, dont Pierre Flynn, Damien Robitaille, Qualité Motel, Natasha Kanapé. Célébrant cette année son 40e anniversaire, la programmation d’été de ce haut lieu de diffusion invite à replonger dans sa foisonnante histoire tout en constituant un terreau fertile à la création de nouveaux souvenirs. 

Les prix

 

Prix Belle et Bum Télé-Québec : Charlotte Brousseau

Prix du Train-Théâtre / Aah Les Déferlantes de Portes-lès-Valence : Jeanne Laforest 

Prix pistage radio Nat Corbeil - promotion radio d’un extrait musical : Nathan Vanheuverzwijn

Prix Le Festif de Baie-St-Paul : Etienne Dufresne

Prix SACEF / Spectacle week-end de la chanson Québecor : Dave Harmo

Prix du Vieux Bureau de Poste de St-Romuald : Laurence Castera

Prix ROSEQ / Vitrine :  Etienne Dufresne

Prix  Sirius XM du Coup de coeur des musiciens (1000$) : Nathan Vanheuverzwijn (remis pour son engagement musical et son talent)

Prix Chanson canon Sirius XM (1000$) : Mariko pour « Calmer les orages »

Pauline-Julien du CALQ pour la prise de parole / 1000$ : Melba

Prix Guitare Boucher / Valeur de 4 500$ : Charlotte Brousseau

Audace - Desjardins (1000$) : Jeanne Laforest

Prix chanson actuelle Sirius XM (1000$) : Etienne Dufresne 

Prix Québecor pour l’utilisation de la langue comme matériau pour écrire une chanson (1000$) : Melba

Prix du public Hydro-Québec (1000$) : Nathan Vanheuverzwijn

Bourse Sirius XM (1000$) : Tous les participants

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média