Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

06 juillet 2022

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Catherine Blouin candidate pour la CAQ dans Bonaventure

CARLETON-SUR-MER

Catherine Blouin

©Gracieuseté CAQ

Catherine Blouin.

Catherine Blouin portera les couleurs de la CAQ dans Bonaventure.

Conseillère en communication et chargée de projet au CISSS de la Gaspésie, elle est détentrice d’un baccalauréat de la Faculté de communication de l’Université du Québec à Montréal. Elle a notamment œuvré comme consultante, productrice et animatrice au sein de différents médias, en plus d'être responsable des communications et du marketing chez PESCA Environnement, avant de se joindre au réseau de la santé en 2019.

Catherine Blouin se lance maintenant en politique et espèrera représenter la circonscription au lendemain des élections d’octobre. La jeune mère de famille se dit motivée par le désir de contribuer au développement de sa région et à l’atteinte d’une meilleure qualité de vie pour ses concitoyens dans Bonaventure.

« Je tiens à dire aux citoyens de Saint-Siméon, de Matapédia, de Caplan, de Paspébiac, de Carleton-sur-Mer, de Chandler ou d’où que vous soyez dans la circonscription, que je vais être là pour vous. Tout au long de cette campagne, je souhaite aller à votre rencontre et écouter vos préoccupations et vos enjeux. Si je suis élue, je m’engage auprès de vous, à être votre voix à l’Assemblée nationale. » 

Par voie de communiqué, le premier ministre François Legault a indiqué qu’elle était la candidate idéale pour défendre les intérêts des gens de la région et contribuer à l’amélioration de la qualité de vie de ses concitoyens. « Catherine est une jeune mère de famille qui habite dans la circonscription depuis toujours. Elle est bien placée pour comprendre la réalité et les besoins des familles québécoises, spécialement celles de Bonaventure. Elle et moi, on partage la même vision d’un gouvernement qui est proche du monde. »

L’annonce survient deux jours après que Sylvain Roy eut annoncé qu’il ne se représentait pas comme député indépendant. Alexis Deschênes du PQ et Catherine Cyr Wright de QS sont les autres candidats sur les blocs de départ dans Bonaventure.

Commentaires

7 juillet 2022

Paul-André Morin

Ma question est la suivante, est-ce que le président de la Table des préfets sera en mesure de continuer de défendre la région contre une ou des politique(s) gouvernementale qui va à l'encontre des intérêts de la Gaspésie? Personnellement, je ne croit pas. Ils peuvent bien opiner du bonnet en disant qu'il n'y a pas d'apparence de conflit d'intérêt, mais c'est évident qu'il y a apparence puisque les journalistes posent la question. Son conjoint devrait se retirer de la présidence de la Table des préfets, ça me semble l'évidence même.

7 juillet 2022

Paul-André Morin

Ma question est la suivante, est-ce que le président de la Table des préfets sera en mesure de continuer de défendre la région contre une ou des politique(s) gouvernementale qui va à l'encontre des intérêts de la Gaspésie? Personnellement, je ne croit pas. Ils peuvent bien opiner du bonnet en disant qu'il n'y a pas d'apparence de conflit d'intérêt, mais c'est évident qu'il y a apparence puisque les journalistes posent la question. Son conjoint devrait se retirer de la présidence de la Table des préfets, ça me semble l'évidence même.

7 juillet 2022

Paul-André Morin

Ma question est la suivante, est-ce que le président de la Table des préfets sera en mesure de continuer de défendre la région contre une ou des politique(s) gouvernementale qui va à l'encontre des intérêts de la Gaspésie? Personnellement, je ne croit pas. Ils peuvent bien opiner du bonnet en disant qu'il n'y a pas d'apparence de conflit d'intérêt, mais c'est évident qu'il y a apparence puisque les journalistes posent la question. Son conjoint devrait se retirer de la présidence de la Table des préfets, ça me semble l'évidence même.

7 juillet 2022

Paul-André Morin

Ma question est la suivante, est-ce que le président de la Table des préfets sera en mesure de continuer de défendre la région contre une ou des politique(s) gouvernementale qui va à l'encontre des intérêts de la Gaspésie? Personnellement, je ne croit pas. Ils peuvent bien opiner du bonnet en disant qu'il n'y a pas d'apparence de conflit d'intérêt, mais c'est évident qu'il y a apparence puisque les journalistes posent la question. Son conjoint devrait se retirer de la présidence de la Table des préfets, ça me semble l'évidence même.

7 juillet 2022

Paul-André Morin

Ma question est la suivante, est-ce que le président de la Table des préfets sera en mesure de continuer de défendre la région contre une ou des politique(s) gouvernementale qui va à l'encontre des intérêts de la Gaspésie? Personnellement, je ne croit pas. Ils peuvent bien opiner du bonnet en disant qu'il n'y a pas d'apparence de conflit d'intérêt, mais c'est évident qu'il y a apparence puisque les journalistes posent la question. Son conjoint devrait se retirer de la présidence de la Table des préfets, ça me semble l'évidence même.

7 juillet 2022

Paul-André Morin

Ma question est la suivante, est-ce que le président de la Table des préfets sera en mesure de continuer de défendre la région contre une ou des politique(s) gouvernementale qui va à l'encontre des intérêts de la Gaspésie? Personnellement, je ne croit pas. Ils peuvent bien opiner du bonnet en disant qu'il n'y a pas d'apparence de conflit d'intérêt, mais c'est évident qu'il y a apparence puisque les journalistes posent la question. Son conjoint devrait se retirer de la présidence de la Table des préfets, ça me semble l'évidence même.

7 juillet 2022

Paul-André Morin

Ma question est la suivante, est-ce que le président de la Table des préfets sera en mesure de continuer de défendre la région contre une ou des politique(s) gouvernementale qui va à l'encontre des intérêts de la Gaspésie? Personnellement, je ne croit pas. Ils peuvent bien opiner du bonnet en disant qu'il n'y a pas d'apparence de conflit d'intérêt, mais c'est évident qu'il y a apparence puisque les journalistes posent la question. Son conjoint devrait se retirer de la présidence de la Table des préfets, ça me semble l'évidence même.

7 juillet 2022

Paul-André Morin

Ma question est la suivante, est-ce que le président de la Table des préfets sera en mesure de continuer de défendre la région contre une ou des politique(s) gouvernementale qui va à l'encontre des intérêts de la Gaspésie? Personnellement, je ne croit pas. Ils peuvent bien opiner du bonnet en disant qu'il n'y a pas d'apparence de conflit d'intérêt, mais c'est évident qu'il y a apparence puisque les journalistes posent la question. Son conjoint devrait se retirer de la présidence de la Table des préfets, ça me semble l'évidence même.

7 juillet 2022

Paul-André Morin

Ma question est la suivante, est-ce que le président de la Table des préfets sera en mesure de continuer de défendre la région contre une ou des politique(s) gouvernementale qui va à l'encontre des intérêts de la Gaspésie? Personnellement, je ne croit pas. Ils peuvent bien opiner du bonnet en disant qu'il n'y a pas d'apparence de conflit d'intérêt, mais c'est évident qu'il y a apparence puisque les journalistes posent la question. Son conjoint devrait se retirer de la présidence de la Table des préfets, ça me semble l'évidence même.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média