Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

30 juin 2022

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Québec verse près de 2 500 000 $ pour restaurer quatre églises gaspésiennes

PATRIMOINE RELIGIEUX

Église Percé

©Photo Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

L'église de Percé obtient une somme de 36 000 $ pour la conversion des lieux en centre des congrès et espace culturel.

Le gouvernement du Québec a octroyé une enveloppe de 2 495 000 $ pour la restauration de quatre bâtiments religieux situés dans les MRC de La Côte-de-Gaspé et du Rocher-Percé.

Le premier bâtiment qui aura droit à un coup de pouce provincial est l'église de Saint-François-Xavier de Grande-Vallée. Un montant de 259 000 $ a été octroyé à la Fabrique de l'endroit pour procéder à des travaux de restauration du revêtement extérieur, de la façade principale et du parvis.

Ce montant est deux fois et demi plus élevé que le 100 000 $ qui était notamment demandé par la députée de Gaspé, Méganne Perry Mélançon, en novembre dernier. Elle se désolait alors que les rites funéraires ne pouvaient plus se tenir à l'église en raison de l'entrée principale qui était inaccessible aux cercueils. Rappelons qu'en mars 2020, une tempête avait lourdement abîmé le bâtiment, spécialement le clocher de l'église. Puis est venue la pandémie avec l'ensemble des travaux à effectuer et des démarches de financement qui ont été retardés.

Le deuxième lieu de culte à bénéficier d'une aide financière du ministère de la Culture est la Cathédrale Christ-Roi de Gaspé. Ayant plus de 50 ans de vie, les fenêtres de la Cathédrale devaient être remplacées. On avait fait cette découverte alors qu'on procédait à d'autres travaux de réfection, notamment sur le toit et le versant Est du bâtiment. Le gouvernement a alors accordé une somme de 200 000 $ pour remplacer l'ensemble des fenêtres.

C'est toutefois l'église de Saint-Jean-Baptiste située dans le petit village de Cap-aux-Os dans le parc Forillon qui reçoit la plus grande part du gâteau avec une somme de deux millions de dollars dédiée à transformer le lieu de culte en centre artistique.

Finalement, l'église Saint-Michel de Percé reçoit une somme de 36 000 $ pour réaliser la transformation de l'endroit en un espace culturel et centre de congrès. Jugée comme excédentaire, l'église a pu se qualifier pour un programme spécifiquement dédié à changer la vocation de certains lieux de culte.

Pour la ministre de la Culture, Nathalie Roy, ces investissements permettent de préserver des immeubles à valeur historique. « Notre patrimoine religieux constitue une signature distinctive, un héritage dont les valeurs historique, culturelle et identitaire sont immenses. Le préserver et le faire connaître, c’est pratiquer un essentiel devoir de mémoire et affirmer notre fierté d’être Québécois. »

Au total, il s'agit d'une enveloppe de 2,6 millions de dollars qui a été octroyée aux conseils de Fabrique de cinq bâtiments religieux en Gaspésie, la dernière étant l'église Saint-Jean-l'Évangéliste de Nouvelle.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média