Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

21 juin 2022

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Fourchette bleue fait son entrée dans les Metro

SAINTE-ANNE-DES-MONTS

Fourchette bleue

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

Les produits seront facilement repérables pour les clients, grâce à de l’affichage en magasin arborant le logo Fourchette bleue.

Les supermarchés Metro de Sainte-Anne-des-Monts, Amqui, Cabano, Trois-Pistoles et Rimouski ont fait entrer dans leurs poissonneries des aliments du programme Fourchette bleue, démocratisant ainsi plus que jamais l’accès aux produits du Saint-Laurent.

Les quelque 200 épiceries du groupe seront graduellement certifiées pendant la prochaine année. Metro est la première chaîne d’alimentation à faire partie de Fourchette bleue, l’initiative développée par Exploramer.

La nouvelle réjouit la directrice générale Sandra Gauthier, qui œuvre à faire découvrir les aliments du Saint-Laurent depuis plusieurs années déjà. L’arrivée d’un acteur majeur du milieu tel que Metro assurera un certain volume de ventes, ce qui risque incidemment les transformateurs à privilégier un peu plus le marché local au détriment de celui de l’exportation, où plus de 80% des produits de la mer sont destinés.

« Metro a la capacité d’acheter de grandes quantités, donc de venir contrer un peu le marché international avec son grand volume en le redistribuant partout dans la province. C’est majeur et important comme annonce aujourd’hui. C’est beaucoup de palettes qui vont être achetés et vendus ici. C’est un peu un rêve pour moi », a déclaré Sandra Gauthier lors d’une conférence de presse tenue lundi après-midi à Sainte-Anne-des-Monts.

Sandra Gauthier

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

Sandra Gauthier, directrice générale d'Exploramer.

Le propriétaire du Metro, Jean-Pierre Durette, s’est pour sa part montré ravi de pouvoir offrir des produits moins communs, mais qui suscitent tout de même une certaine curiosité. Ce dernier constate sur le terrain un changement de culture et l’impact des nombreuses émissions télévisées sur les consommateurs. Pour preuve, les oursins au comptoir de présentation placés bien en vue pour la conférence de presse ont rapidement trouvé preneur. La cheffe Colombe St-Pierre avait notamment préparé un atelier sur cet aliment il y a quelques semaines dans la populaire émission Les chefs! à Radio-Canada.

« On en avait pas du tout avant et on hésitait à en commander, par crainte que ça ne sorte pas. Dès qu’on les a mis dans le présentoir, une dame les a tous achetés! [...] Les habitudes ont beaucoup évolué. Disons qu’on est loin du rôti de porc avec des patates jaunes servis à toutes les semaines. Les gens sont curieux et posent des questions », analyse Jean-Pierre Durette.

Cette année, ce sont 47 espèces qui sont mises en valeur par le programme Fourchette bleue. Le Metro de Sainte-Anne-des-Monts offrait par exemple lundi du calmar frais, des bourgots en saumure, du flétan de l’Atlantique entier, du merlu argenté et du sébaste frais, entre autres exemples.

Déjà l’an dernier, Exploramer offrait des dégustations de sébaste atlantique, de mactre de Stimpson, de buccin commun, de phoque gris et de kombu royal pour familiariser les visiteurs aux plaisirs gustatifs du Saint-Laurent. Des clients allaient parfois ensuite chez Metro à quelque pas pour savoir si les produits étaient disponibles. « Ils sont pratiquement nos voisins et on se faisait parfois poser la question. Le partenariat est un peu naturel pour nous et on a décidé d’oser. Je crois que les gens vont répondre à l’appel », conclut Jean-Pierre Durette.

Commentaires

21 juin 2022

André Bernatchez

Bravo ???? Bravo ???? Bravo ???? En sus, je souhaite que nos Chefs en mettent systématiquement à leur menu du jour pour favoriser la découverte, la consommation et même le développement du tourisme. En effet, quoi de plus agréable comme visiteur d’un coin de pays, d’en profiter pour découvrir non seulement un produit de chez-nous mais également une nouvelle façon de le présenter qu’on ignorait. Je ne peux terminer sans féliciter Exploramer qui semble faire un travail admirable.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média