Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

10 mai 2022

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Feux d’artifice, offre d’achat à la Fabrique et tarifs au parc aux Émeraudes

PERCÉ

Émeraude Percé

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

Les citoyens de Percé peuvent toujours entrer gratuitement sur le site.

Il sera dorénavant interdit de faire détoner des feux d’artifice à l’intérieur des limites du site patrimonial de Percé.

Des résidents et des commerçants s’étaient plaints l’an dernier à l’effet que plaisanciers allumaient parfois en pleine nuit des feux d’artifice. Plusieurs plaintes avaient été envoyées à ce sujet à la Ville, qui était réunie hier soir en séance extraordinaire et qui a modifié son règlement sur les nuisances pour y prohiber les feux d’artifice. Une recommandation aurait aussi été émise en ce sens par la Sépaq – qui gère le parc national de l'Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé – pour s’assurer du bien-être des colonies d’oiseaux migrateurs qui s’y retrouvent. La Sépaq n’a pas répondu à notre courriel. « On avait reçu beaucoup de plaintes de citoyens l’année dernière, avec un usage un peu plus excessif que par les années précédentes », explique la mairesse Cathy Poirier.

Église et Émeraudes

 

La Ville de Percé a fait une offre d’achat à la Fabrique pour la parcelle de terrain vacante située à l’intersection de la rue de l’Église et de la rue Sainte-Anne, face à l’entrée principale de l’église Saint-Michel.

Cette dernière est l’élément central sur lequel repose le projet d’espace culturel et des congrès. Rappelons que le 5 mai 2020, la municipalité acceptait de se porter acquéreur de l’église, à condition de recevoir un financement adéquat pour sa restauration et sa mise aux normes. Des professionnels en infrastructures ont récemment noté que des interventions à court terme devaient avoir lieu pour sauvegarder l’intégrité du bâtiment, plus particulièrement les quatre pinacles au sommet du clocher.

La Fabrique n’a cependant pas les liquidités nécessaires pour faire l’acquisition de déshumidifacteurs et défrayer les coûts de chauffage qui permettraient de ralentir la détérioration de l'église. Percé lui offre ainsi 65 000$ pour son terrain vacant, ce qui permettra de procéder aux travaux urgents, de couvrir les frais de chauffage pendant un an et d’acquérir sept déshumidificateurs. La valeur marchande du terrain est évaluée à 72 000$. « La Fabrique n’a pas pu faire de levées de fonds pendant deux ans. En liquidités, ce n’est pas possible pour elle de faire les réparations. On a eu l’idée ensemble de faire l’acquisition du terrain. Ce n’est pas une dépense risquée pour la municipalité et ça va permettre de faire les travaux d’urgence. C’est une bonne entente pour une solution gagnante-gagnante », analyse la mairesse.

Quant au Parc municipal de la rivière Émeraude, dont le concept a récemment été octroyé au Collectif Escargo et dont les coûts sont estimés entre 2,5 et 5 millions de dollars, les tarifs d’accès ont été revus. L’entrée sera toujours gratuite pour les 12 ans et moins, mais a été majorée à 10$ (taxes incluses) pour les utilisateurs réguliers. Le tarif initial était de 7$ et a ensuite été augmenté à 8$. Les familles d’un même véhicule (7 personnes et moins) pourront de leur côté jouir d’un tarif de groupe à 30$, pendant que les groupes organisés de 15 et plus défraieront 8,50$ par personne. Les citoyens de Percé peuvent toujours entrer gratuitement sur le site.

Rappelons que la Ville de Percé a acquis le terrain de huit hectares du site de la Rivière Émeraude (la rivière du Portage) en 2018 pour le sécuriser, voyant la popularité de l’endroit graduellement augmenter pendant que la sécurité des lieux et des infrastructures elles diminuaient.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média