Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

25 novembre 2021

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Le MTQ maintient le cap de 2022 pour le tronçon Caplan – Port-Daniel

GASPÉSIE SUD

Train

©Photo gracieuseté Jacques Poirier

La mise en service complète du chemin de fer de la Gaspésie est toujours prévue pour 2025.

En réponse aux inquiétudes du président du Parti québécois dans Bonaventure, Alexis Deschênes, quant à la possibilité de compléter la réfection du tronçon ferroviaire entre Caplan et Port-Daniel d’ici 2022, le ministère des Transports du Québec (MTQ) assure mettre l’énergie nécessaire pour respecter l’échéancier.

Concrètement, les travaux d’ingénierie sur une trentaine d’infrastructures à réhabiliter ou à reconstruire se poursuivent. Les plans et devis doivent être complétés dans les prochains mois et des appels d’offres pour construction seront alors publiés.

« Bien que ces travaux ne soient pas visibles sur le terrain, ils sont hautement stratégiques pour l’avancement du projet, explique Louis-André Bertrand, porte-parole pour le MTQ. Ces travaux sont très avancés sur les 11 infrastructures restantes à réhabiliter ou à reconstruire sur le tronçon entre Caplan et Port-Daniel–Gascons. Une saison de travaux très importante est prévue pour 2022. Le Ministère fait tout en son pouvoir pour rencontrer l’échéancier de remise en fonction du train d’ici la fin de 2022. »

Port-Daniel - Gaspé

 

Par ailleurs, un appel d’offres lié aux travaux sur le tronçon entre Port-Daniel-Gascons et Gaspé sera lancé au cours des prochaines semaines, indique le MTQ. Le mandat à octroyer vise la remise en état de la voie ferrée dans ce secteur par l’ajout de ballast. Ces travaux se réaliseront au cours de l’année 2022 et permettront de poursuivre le nivellement du rail. Globalement, depuis le 12 juin 2020, près de 30 contrats ont été octroyés pour une somme totalisant près de 50 millions de dollars pour le chemin de fer de la Gaspésie.

« La réfection constitue un projet majeur et prioritaire pour la région, poursuit Louis-André Bertrand. La majorité des contrats donnés depuis juin 2020 concerne le maintien de l’infrastructure. Ces opérations sont indispensables à la remise du trafic ferroviaire. Plusieurs mandats sont également pour la conception de structures. Il s’agit de la dernière étape avant le lancement des appels d’offres pour les travaux. »

Le PQ inquiet

 

Jeudi dernier, le chef du troisième groupe d’opposition et député des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau, de concert avec le président du Parti Québécois de Bonaventure, Alexis Deschênes, ont pressé le gouvernement d’agir pour la réfection de la voie ferrée, rappelant que les derniers appels d’offres remontaient à 16 mois plus tôt et arguant que le gouvernement de la CAQ « se traînait les pieds » dans ce dossier.

« Avec chaque mois qui passe, le respect de l’échéancier et la rentabilité du projet de réouverture de l’axe Caplan-Port-Daniel, mais aussi le rétablissement du service ferroviaire entre Port-Daniel et Gaspé, sont mis à mal », indiquait alors Joël Arseneau.

« La CAQ nous a oublié et cela a des conséquences: leur inaction vient ajouter de nouveaux délais et l’objectif d’avoir complété le tronçon Caplan-Port-Daniel en 2022 semble de moins en moins réalisable, ajoutait Alexis Deschênes. C’est choquant quand on pense que l’argent a déjà été débloqué et qu’il ne manque qu’un petit effort du gouvernement pour que les travaux puissent continuer d’avancer. »

La mise en service complète du chemin de fer de la Gaspésie est toujours prévue pour 2025.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média