Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

24 novembre 2021

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

La vaccination est lancée pour les 5 à 11 ans

GASPÉSIE

Vaccination Enfant

©Photo depositphotos.com

Aucun objectif de vaccination n’est ciblé, mais on tentera de rejoindre l’ensemble des 4 725 jeunes de 5 à 11 ans de la région.

Comme partout ailleurs au Québec, les jeunes de 5 à 11 ans de la Gaspésie pourront se faire vacciner en milieu scolaire ou encore auprès de sites désignés.

Les cliniques seront offertes dès le 1er décembre dans les écoles primaires, alors que différents sites seront mis à la disposition des citoyens dès 15 h 30 aujourd’hui. À Gaspé, la démarche se tiendra à l’hôpital. À Chandler, ce sera à l’ancien magasin Meubles Rail (80 boulevard René-Lévesque). D’autres lieux devraient être ajoutés au fil des prochains jours, à Murdochville et Grande-Vallée notamment, avec la possibilité de cliniques de vaccination mobile. Les inscriptions – sur rendez-vous seulement – sont ouvertes depuis hier sur le site web clicsanté.ca. Déjà 572 rendez-vous avaient été enregistrés au moment d'écrire ces lignes. Les enfants qui se feront vacciner à l’école devront présenter un formulaire de consentement signé par les parents ou le tuteur légal.

En coulisse, le CISSS de la Gaspésie travaille depuis plusieurs semaines pour mettre sur pied cette campagne, et se dit prêt à se relever le défi. « Tout débute aujourd’hui et on mise vraiment sur une approche personnalisée adaptée aux besoins de la population, avec un travail d’équipe et de concertation », explique Johanne Méthot, la directrice générale adjointe au CISSS de la Gaspésie.

Aucun objectif de vaccination n’est ciblé, mais on tentera de rejoindre l’ensemble des 4 725 jeunes de 5 à 11 ans de la région. Comme pour les adultes, une seconde dose de vaccin sera requise environ 8 semaines après la première, vers le mois de février.

Pourquoi vacciner les enfants?

 

Si l’idée de faire vacciner cette tranche d’âge peut paraître incongrue pour certains – un sondage mené en octobre par l’INSPQ indiquait que 22% des parents étaient totalement en désaccord – le directeur régional en santé publique veut se faire rassurant. Toutes les données tendent à démontrer de l’innocuité du vaccin ainsi que des bénéfices versus les risques.

« On sait que la Covid chez les enfants, ça se complique rarement. Mais qui dit rarement veut dire que ça arrive parfois. Il y a des enfants qui ont eu la Covid longue, qui ont dû être hospitalisés et se sont retrouvés aux soins intensifs; ça peut arriver. J’ai des petits-enfants de cet âge et j’aurais davantage envie qu’ils se fassent vacciner car c’est un moyen sûr et efficace d’éviter ces complications [...] Après deux doses, le vaccin donne une immunité chez 92% des enfants. C’est excellent. Les États-Unis qui ont commencé à vacciner plus largement n’ont remarqué aucun effet secondaire important. On est face à un vaccin sécuritaire qui fonctionne bien », explique Yv Bonnier-Viger.

Ce dernier rappelle aussi l’effet boule de neige qui pourra être freiné lors d’une éclosion dans une école. « On se doit alors d’isoler les enfants non vaccinés et on est obligés de fermer toutes les classes. Certains enfants ont des besoins plus particuliers et ont besoin d’être à l’école pour recevoir des services. De permettre de gérer les éclosions sans renvoyer tout le monde à la maison est une autre raison importante. »

Yv Bonnier-Viger invite en terminant tous ceux qui auraient des questions à les poser. « On a une sensibilité particulière quand ce sont nos enfants. On doit bien s’informer et aux endroits où on vaccine, on peut donner de l’information et on va répondre ouvertement. N’hésitez pas à poser vos questions », conclut-il

À noter que les enfants de 5 à 11 ans pourront se présenter avec rendez-vous, accompagné d’un parent ou un tuteur légal qui consent à la vaccination de son enfant, du 24 au 26 novembre inclusivement entre 15 h 30 et 19 h 30, le 27 et le 28 novembre de 9 h à 15 h, et à partir du 29 novembre de 15 h 30 à 17 h du lundi au vendredi dans les sites mentionnés précédemment.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média