Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

19 novembre 2021

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Annonce imminente pour les horaires des paramédics?

NORD DE LA GASPÉSIE

Horaire paramédics

©Photo montage - Jean-Philippe Thibault

La majorité des paramédics du sud de la Gaspésie travaillent d’ailleurs avec des horaires réguliers, alors que ceux du nord ont pour la plupart des horaires de faction.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux a eu des discussions avec le CISSS de la Gaspésie dans le dossier des horaires des paramédics.

Questionné à savoir si les horaires de faction auraient un jour une fin, Christian Dubé n’a pas hésité. « Oui », a-t-il laissé tomber d’emblée, avant de préciser sa pensée. « C’est un sujet qui me tient à cœur [...] Pour vous donner une réponse claire, on voulait être certains à travers les demandes très récentes qui ont été faites qu’il y a quelque chose qui est en train d’avancer au ministère. L’enjeu, c’est qu’on ne voulait pas faire une approche à la pièce. Plusieurs régions nous demandent sensiblement la même chose. On va garder ça pour peut-être justifier une prochaine annonce à Sainte-Anne-des-Monts, mais on regarde ça de très proche. »

Pour la petite histoire, Christian Dubé a dû procéder à une annonce concernant la dentisterie en Haute-Gaspésie en direct de l’hôpital de Gaspé, pour des questions de logistique. Le ministre de la Santé s’est engagé auprès du maire Simon Deschênes et du nouveau préfet Guy Bernatchez à ce que ne soit que partie remise, d’où une potentielle annonce à Sainte-Anne-des-Monts, où les horaires de faction sont en partie toujours de mise. La majorité des paramédics du sud de la Gaspésie travaillent d’ailleurs avec des horaires réguliers, alors que ceux du nord ont pour la plupart des horaires de faction. C’est le cas notamment à Murdochville, Rivière-au-Renard, Grande-Vallée, Gaspé et Percé.

Christian Dubé rappelle aussi l’annonce faite récemment quant au rôle élargi des techniciens ambulanciers paramédics en Montérégie, afin orienter sa vision de la profession. Depuis octobre, ces derniers peuvent réaliser des soins à l’urgence et dans les établissements du réseau. « Ça vous démontre un peu où on s’en va. On veut de plus en plus que toutes les professions en santé puissent mieux travailler ensemble. Les prochains mois vous montreront que les paramédics font partie de la solution », conclut-il. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média