Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

15 novembre 2021

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Travaux terminés un an plus tôt que prévu au pic de l’Aurore

PERCÉ

Pic Aurore

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

Les travaux sont estimés à 8,5 millions de dollars.

Les travaux de stabilisation de talus dans le secteur du pic de l'Aurore sont terminés, un an plus tôt que ce qui était prévu initialement. Fini la circulation en alternance.

À la suite d'un glissement de terrain survenu au printemps 2019, le mur de soutènement a dû être consolidé pour sa pérennité. Les travaux d'ancrage du mur dans la paroi rocheuse ont démarré en 2020, et la stabilisation par empierrement s'est poursuivie en 2021. Cette étape consistait à ériger un empierrement d'environ 60 mètres de hauteur à partir du pied de la crevasse jusqu'en dessous du niveau de la route. Une quantité importante de pierres de différents calibres extraites de trois carrières autour de Percé ont été nécessaires.

Il était prévu que les travaux d'enrochement reprennent au printemps 2022, ce qui aurait encore nécessité la mise en place d'une circulation en alternance pendant la saison estivale. Le ministère des Transports se réjouit cependant d’une mobilisation tôt en saison et aux efforts déployés par l'entrepreneur – en collaboration avec le MTQ – qui a permis à la cadence d’être suffisamment élevée pour que cette portion des travaux soit terminée dès la première année. Ces derniers sont estimés à 8,5 millions de dollars. Ne reste maintenant plus que de légers aménagements paysagers, qui n’entraveront pas la circulation. « Travailler dans un secteur à forte valeur patrimoniale et touristique comme le pic de l'Aurore nous incite à redoubler d'efforts et de minutie. Je salue l'excellence de nos équipes, qui ont su poser le bon diagnostic, ce qui nous a permis de boucler le projet un an plus tôt que prévu. Les gens de Percé et leurs nombreux visiteurs peuvent désormais rouler en toute sécurité sur ce tronçon d'exception de la route 132 », se félicite le ministre des Transports, François Bonnardel.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média