Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

12 novembre 2021

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Une soirée chargée en émotions pour Jacques Plourde

MONTRÉAL

Jacques Plourde

©Photo François Lacasse / Club de hockey Canadien Inc

Jacques Plourde a participé à la cérémonie d’avant-match du Canadien hier soir à l’occasion du jour du Souvenir.

Le Canadien de Montréal a rendu hommage aux vétérans hier soir à l’occasion du jour du Souvenir, en invitant au Centre Bell quelques valeureux combattants afin d’assister à la rencontre face aux Flames de Calgary.

Quatre d’entre eux étaient sur la glace pour participer à la cérémonie d’avant-match, dont Jacques Plourde de Rivière-au-Renard. Ce dernier est aujourd’hui âgé de 97 ans et a participé aux efforts de guerre avec la marine marchande pendant la Deuxième Guerre mondiale. La foule lui a offert un accueil chaleureux et bien senti, constatant avec enthousiasme l’aplomb du nonagénaire.

Au lendemain de l’événement, alors qu’il était en direction de l’aéroport de Montréal pour son retour à Gaspé, le principal intéressé s’est dit fort ravi d’avoir pu participer à ce moment. « C’était la première fois que j’allais au Centre Bell; c’était beau à voir et très bien organisé. C’était très émouvant. À chaque année, le 11 novembre, je suis ému parce que ça me rappelle des souvenirs. On a été chanceux de pouvoir avoir cette occasion », explique Jacques Plourde.

Le vétéran est aussi très reconnaissant des appuis reçus de tout un chacun pendant les cérémonies, lors de sa sortie de la patinoire ou encore dans la loge prêtée pour l’occasion par le propriétaire Geoff Molson. « Des gens que je ne connaissais pas me remerciaient de ce qu’on avait fait pour eux [pendant la guerre]. Ça, ç’a m’a touché pas mal et j’en suis heureux », tient à souligner le Gaspésien.

L’émotion était palpable tant pour le père que pour son fils, Simon Plourde, qui l’accompagnait pour l’occasion. Grand fan du Canadien, c’est lui qui a entamé les démarches il y a quatre ans pour que ce moment puisse se concrétiser. De fil en aiguille, la démarche a cheminé et a gravi les échelons de l’organisation du Canadien, qui a confirmé lundi que Jacques Plourde serait de la partie. « Je voyais à chaque année que des vétérans étaient honorés et je me disais que ce pourrait bien être mon père, lui qui a servi dans la marine marchande. Personne ne semblait au courant de la procédure et j’ai dû cogner à plusieurs portes. Ç’a en a valu la peine. On avait les émotions à fleur de peau. On a senti l’appui de la foule quand l’annonceur Michel Lacroix a mentionné l’âge de mon père. Ç’a été une belle ovation! »

Pour la petite histoire, rappelons que Jacques Plourde s’est tout bonnement enrôlé dans la marine marchande alors qu’il était sur le quai de Rivière-au-Renard. L’équipage d’un navire de ravitaillement en manque de personnel lui a demandé s’il voulait se joindre à eux, ce qu’il accepta. Prenant de l’expérience au fil du temps et ayant de plus en plus le pied marin, le jeune homme a plus tard été transféré sur des navires pétroliers qui alimentaient le nord-est américain jusqu’au Massachusetts. L’un d’eux a d’ailleurs déjà été torpillé alors qu’il était à bord, mais heureusement l’obus n’a jamais explosé. Les eaux de l’Atlantique nord étaient particulièrement dangereuses à ce moment, en témoigne par exemple la Bataille du Saint-Laurent qui a vu plusieurs navires être coulés entre les Méchins et Gaspé, faisant des dizaines de morts. Rétroactivement, l’Armée canadienne déclarera que les gens de la marine marchande seraient décorés comme vétérans de la Deuxième Guerre mondiale.

Jacques Plourde s’est beaucoup impliqué dans la communauté par la suite. Il a notamment reçu la Médaille du Lieutenant-gouverneur du Québec pour les aînés en 2010 et présidé le Club de l’âge d’or Les Joyeux Villageois de Rivière-au-Renard entre 1999 et 2007, selon les informations de la Table régionale de concertation des aînés de la Gaspésie. Il a aussi été entraîneur au hockey mineur pendant 10 ans, instructeur du corps des cadets de Rivière-au-Renard dans les années ’70 et président de la commission scolaire pendant 20 ans.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média