Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élection municipale

Retour

10 novembre 2021

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Gilles Daraiche veut ramener l’harmonie

CHANDLER

Gilles Daraiche

©Photo tirée de Facebook – Cynthia D photographe

Éducateur spécialisé au centre de réadaptation de Chandler, le nouveau maire pourra bientôt se concentrer à 100% à sa tâche municipale puisqu’il n’est qu’à quelques mois de sa retraite.

Plusieurs fois pendant l’entretien, Gilles Daraiche signale qu’il veut ramener l’harmonie au sein du conseil municipal. Ce n’est pas un vœu pieux. Le nouveau maire de Chandler a bien l’intention de redorer le blason de la ville pour que celle-ci brille de mille feux.

Deux jours après son élection, Gilles Daraiche avait appelé tous les conseillers pour se mettre au diapason. Quelques heures après sa victoire, confirmée après minuit dans la nuit de dimanche à lundi, il recevait déjà des appels pour certains dossiers. « J’ai parlé à tout le monde. Ça va être une très belle équipe, j’en suis convaincu. On a à peu près tous le même objectif de travailler ensemble. J’ai martelé ce message en campagne électorale et je crois qu’on a la même vision; qu’on va se compléter », analyse-t-il.

Le nouveau maire est bien placé pour comprendre la dynamique municipale. Ce dernier était lui-même conseiller entre 2013 et 2017. Il s’était par la suite présenté à la mairie en 2017, dans une courte défaite face à Louisette Langlois (2273 contre 1874). À propos de l’éléphant dans la pièce, à savoir les tensions qui étaient palpables lors du dernier mandat, Gilles Daraiche rappelle qu’elles l’étaient aussi lorsqu’il siégeait. « Il y a eu deux suspensions de la mairesse avant celle de 180 jours. Ç’a été un mandat extrêmement difficile, très tendu au niveau des relations. C’était très pénible », se remémore-t-il.

Quant à la résolution adoptée le 11 janvier par le précédent conseil municipal, réclamant le remboursement des frais d’avocats de l’ex-mairesse Louisette Langlois dans sa défense devant la Commission municipale du Québec en lien avec sa suspension – frais qui aux dernières nouvelles se chiffraient à environ 270 000$ – Gilles Daraiche veut prendre le temps de bien analyser les tenants et aboutissants avant de se prononcer. « Ça va être discuté en équipe. Il faut peser le pour et le contre dans un tel dossier concernant l’argent de la municipalité. Est-ce qu’on va poursuivre les démarches ou pas? On va s’asseoir et on devra en discuter en séance de travail, avec des expertises externes pour nous guider parce que c’est un dossier important. »

Éducateur spécialisé au centre de réadaptation de Chandler, le nouveau maire pourra bientôt se concentrer à 100% à sa tâche municipale puisqu’il n’est qu’à quelques mois de sa retraite. À court terme, l’une de ses priorités sera de se pencher sur la crise du logement. « C’est extrêmement important. On l’a vu au printemps avec les jeunes familles qui n’avaient pas de place à rester rendu en juillet et qui ne savaient pas où aller. J’ai rencontré déjà des entrepreneurs et des investisseurs locaux prêts à faire un boutte là-dedans. Il faut prendre en considération tous les dossiers et tous les projets, les analyser et voir la faisabilité. On va réaliser ce qui est réalisable », conclut-il.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média