Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

04 novembre 2021

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Les coûts bondissent de 40% pour la réfection de la Cathédrale

GASPÉ

Cathédrale Gaspé

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

En résumé, le coût des travaux en cours et à venir s’élève à 750 000 $.

Au moment où vous lirez ces lignes, la réparation de la toiture de la Cathédrale du Christ-Roi à Gaspé sera à toute fin pratique terminée, avec quelques tâches mineures de finition à fignoler.

Les travaux n’ont cependant pas été une sinécure. Au départ, les prévisions budgétaires de la Fabrique s’élevaient à 850 000$ pour la réfection du versant Est, le toit du presbytère et la restauration du clocher. Suite à un appel d’offres en bonne et due forme au début de l’hiver, un seul soumissionnaire étant apte à poser de l’ardoise pour la nouvelle toiture a levé la main.

À eux seuls, les travaux sur le versant Est se chiffraient à 955 000$, soit davantage que ce qui était projeté pour l’ensemble de cette phase. Pour la toiture du presbytère, la somme s’élevait à 110 000$ alors que le coût pour le clocher était plutôt de 374 000$. Résultat des courses : une facture de 1 440 000$, soit près de 600 000$ de plus qu’anticipé (+41%). La Fabrique explique cette hausse par la montée fulgurante des coûts de construction. « Ç’a été une grande surprise et une grande déception aussi en même temps », explique le chargé de projet Yvan Landry, également membre de l’assemblée de Fabrique. Devant cette situation, l’organisation a dû faire des choix et trancher. Elle a incidemment renoncé à la rénovation du clocher dans l’immédiat.

Qui plus est, les ouvriers ont aussi découvert que les fenêtres du côté Est étaient très abimées, elles qui comme la Cathédrale subissent le poids du temps 52 ans après leur construction. Le coût de la nouvelle fenestration est de 199 000$, sans compter un 25 000$ additionnel pour des imprévus au chantier actuel.

En résumé, le coût des travaux en cours et à venir s’élève à 750 000 $. Le ministère de la Culture et des Communications a déjà signifié qu’il augmenterait son engagement financier en assumant grosso modo 80 % de la facture. La part de la Fabrique demeure donc à 20 %. « On n’a pas pu réaliser le clocher cette année et ça tient compte aussi des fenêtres en hauteur qui doivent être changées. Pour y arriver, nous devons collectivement fournir un nouvel effort », ajoute Yvan Landry

Nouvelle campagne de 190 000$

 

En 2020, le versant Ouest du toit a été restauré au coût de 542 000$. La contribution nette de la Fabrique a été de 101 000 $. Pour les travaux qui se terminent actuellement, la campagne de souscription Un toit pour mon église avait été lancée, dont l’objectif avait été fixé – et atteint – à 220 000 $. Pour compléter la prochaine phase de travaux, la Fabrique demande une fois de plus l’aide de la population alors que l’objectif est cette fois ciblé à 190 000$.

« On va ajouter une nouvelle stratégie qu’on n’a pas pu faire auparavant, soit la sollicitation des organismes pour le financement à notre profit, par une activité comme un repas communautaire par exemple. Ce n’était pas possible avec la pandémie. Même si la personne n’est pas pratiquante, ça reste que le bâtiment du point de vue patrimonial et architectural est un immeuble incontournable à Gaspé et mérite des soins pour l’entretenir », conclut Yvan Landry.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média