Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

13 octobre 2021

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Le Sayabécois David Pelletier dans une docusérie Netflix

SAYABEC

david pelletier

©Photo Gracieuseté

La docusérie « Bad Sport » revisite la controverse du patinage artistique aux Jeux olympiques d’hiver de 2002, impliquant le duo canadien Salé-Pelletier.

Dans sa nouvelle série « Bad Sport » alias « Matchs Truqués », Netflix replonge les téléspectateurs dans la controverse des Jeux olympiques d’hiver de 2002 lorsque les patineurs David Pelletier et Jamie Salé se sont vu décerner l’argent après une performance sans faute.

Il y a bientôt 20 ans, le duo canadien composé de Jamie Salé et du Sayabécois David Pelletier soulevait la foule après avoir livré une performance des plus enlevantes à Salt Lake City. Le sourire aux lèvres, le regard fier, on pouvait lire la satisfaction sur le visage des patineurs canadiens. Or, une fois le pointage dévoilé, la joie a laissé place à la consternation. Les juges donnaient la meilleure note aux athlètes russes, Elena Berejnaïa et Anton Sikharulidze, malgré quelques erreurs techniques flagrantes. Puis, le scandale a éclaté, dans les jours suivants les événements de 2002.

La docusérie « Matchs Truqués » consacre son quatrième épisode à la saga Salé-Pelletier qui a, bien malgré eux, terni l’élégance du patinage artistique. Au fil de l’épisode, plusieurs révélations laissent croire que la corruption plane sur cette décision du jury. La docusérie nous apprend que la juge française Marie-Reine Le Goune a admis avoir subi de la pression pour voter en faveur des Russes. Le président de la Fédération française des sports de glace, Didier Gailhaguet, serait en cause, comme le stipule l’enquête. La juge française est toutefois revenue sur sa déclaration en affirmant que les Russes avaient simplement offert la meilleure performance. Les producteurs de la série abordent cette saga sous un angle politique en relatant la possible implication d’un gangster russe dans cette affaire. 

Au terme de l’enquête, une médaille d’or a finalement été remise au couple Salé-Pelletier, le temps de calmer la tempête médiatique. Deux médailles d’or ont donc été décernées. Il s’agissait d’une première dans l’histoire des Jeux olympiques. Le clan russe nie toujours les possibles manigances au coeur de cette saga. Interviewé tout au long de l’épisode, le médaillé d’or olympique natif de Sayabec n’a pas mâcher ses mots en parlant des dessous, parfois obscurs, de l'univers sportif.

« Le sport grouille de gens corrompus, en Occident comme ailleurs, c’est un jeu politique », a lancé l’ancien athlète devenu entraîneur de patinage, notamment dans la Ligue nationale de hockey. De médaillé d’or olympique, à tête d’affiche du spectacle Stars on Ice, David Pelletier assure désormais le rôle de « power skating coach » au sein des Oilers d’Edmondton.

david pelletier

©Photo archives - l'Avant-Poste

David Pelletier à l'oeuvre avec les Oilers d’Edmondton.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média