Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales 2021

Retour

20 septembre 2021

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Diane Lebouthillier réélue

CHANDLER

Diane Lebouthillier

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

La candidate sortante Diane Lebouthillier a été réélue.

La candidate sortante Diane Lebouthillier a gagné son pari et a été élue pour une troisième fois dans Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine.

Au moment d'écrire ces lignes, la libérale menait par 2 262 voix (46,0%) sur son principal opposant, le bloquiste Guy Bernatchez (39,7%). À 01 h 05 mardi matin, ce sont 217 bureaux de scrutin sur 223 qui avaient été dépouillés. La principale intéressée s’est évidemment montrée ravie du résultat de ce soir, elle qui avait érigé son quartier général au club de golf de Chandler et qui était accompagnée d'une poignée de partisans.

« Merci aux bénévoles qui se sont engagés dans la campagne depuis 1 an. Merci pour la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine. Ce n'est pas facile une élection pour les gens qui se présentent. Se mettre la face sur le poteau c'est toujours un gros défi alors félicitations à tous les candidats. On va continuer de travailler sur nos enjeux », a lancé Diane Lebouthillier aux petites heures du matin.

Le suspense aura tout de même été moins intense (et un peu moins long) qu’à l’élection de 2019, qui avait tenu en haleine les candidats encore plus tard dans la nuit. Cette fois, l’avance de la libérale a duré pendant pratiquement toute la soirée et n'a fait que s'accentuer au fil du temps, exception faite du dépouillement des toutes premières boîtes de scrutin qui donnaient un léger avantage au bloquiste Guy Bernatchez. TVA et Le Devoir ont donné la candidate libérale gagnante vers 22 h 30, alors qu’elle menait par plus de 700 voix. Radio-Canada a joué de prudence en confirmant la victoire à seulement 01 h 00 mardi matin, contrairement à sa consoeur anglophone de CBC qui avait déjà prononcé son verdict beaucoup plus tôt.

« C'est maintenant terminé et l'adrénaline redescend. Les gens ont rempli leur part du contrat et c'est à moi de continuer à remplir la mienne », a résumé Diane Lebouthillier après une soirée qui au final a été beaucoup moins serrée que ce que les analystes prédisaient.

Ce n'est évidemment pas le résultat escompté pour Guy Bernatchez, qui avait pourtant déployé l’artillerie lourde pendant cette courte campagne, recevant notamment dans le dernier droit le chef Yves-François Blanchet et se déplaçant aux Îles-de-la-Madeleine pour mieux se faire connaître. Ce ne fut visiblement pas suffisant pour renverser la vapeur. Diane Lebouthillier a dans les faits augmenté son avance depuis ses débuts en politique fédérale, passant à 38,7% des voix en 2015, à 42,5% en 2019 et maintenant à 46,0% (toujours au moment de mettre sous presse). Rappelons qu'en 2019, l’écart entre elle et Guy Bernatchez n’avait été que de 637 votes.

Les autres partis se sont partagé moins de 15% des voix. Le conservateur Jean-Pierre Pigeon a le mieux fait avec 8,1%, suivi de Lisa Phung du NPD à 3,7% et 1,7% pour Christian Rioux du Parti populaire du Canada.

Guy Bernatchez

©Collaboration spéciale Simon Carmichael

Le candidat défait Guy Bernatchez.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média