Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

16 septembre 2021

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Rentrée parlementaire achalandée

QUÉBEC

Méganne Perry Mélançon

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

La députée de Gaspé, Méganne Perry Mélançon.

La députée de Gaspé, ayant sillonné le comté tout l’été, ne se trouva pas fort dépourvue quand la rentrée parlementaire fut venue.

Contrairement à la cigale de La Fontaine, Méganne Perry Mélançon se montre fort enthousiaste à la perspective de l'arrivée de l'automne. À l'Assemblée nationale, les dossiers seront encore une fois nombreux. La péquiste cible plusieurs enjeux. Elle mettra notamment la pénurie de main-d’œuvre, la régionalisation de l’immigration et les études en région au cœur de ses actions. Elle suivra aussi de près la poursuite intentée par Galt, les soins de santé aux aînés, les places en services de garde, les horaires des ambulanciers du nord de la Gaspésie ainsi que la crise du logement.

« Ça m’a fait le plus grand bien de retrouver les miens pendant la belle saison. Ça m’a notamment permis de prendre le pouls des gens de la circonscription et de dégager des priorités que je défendrai à Québec au cours des prochains mois », explique Méganne Perry Mélançon.

Logements et garderies

 

Tel qu’annoncé dans le cadre du caucus du Parti québécois qui se tenait la semaine dernière à La Malbaie, la rentrée parlementaire de la formation politique se fera sous le thème du climat, un sujet qui touche particulièrement la députée. « Les bouleversements climatiques que nous avons connus dernièrement ne sont que la pointe de l’iceberg. Dans le comté, en quelques semaines à peine, nous avons atteint des records de chaleur, puis des inondations jamais vues ont eu lieu à Grande-Vallée. Nous devons agir! »

C’est dans cette optique de transition énergétique que le Parti québécois déposera au cours de la présente session un projet de loi pour mettre un terme aux projets d’exploration et d’exploitation pétrolière en cours et futurs, ce qui inclut le projet Galt près de Gaspé. À ce sujet, le gouvernement Legault et son ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien – également ministre responsable de la Gaspésie – viennent d’ailleurs tout juste d’évoquer la possibilité de fermer la valve aux projets d’hydrocarbures dans la province.

La pénurie de main-d’œuvre sera aussi au menu, avec la régionalisation de l’immigration en avant-plan. Méganne Perry Mélançon s’attardera également au second appel de projet pour des places en garderie, l’accessibilité aux soins de santé – notamment pour les aînés – la crise du logement et la conversion des horaires de faction des paramédics du nord de la Gaspésie. « Dernièrement, le ministre de la Famille a annoncé 111 places en services de garde pour Gaspé. J’en suis évidemment heureuse, mais le manque est criant partout dans le comté. C’est aussi le cas pour la crise du logement, qui sévit partout et que le gouvernement ne reconnaît pas. Nous ne comptons plus les citoyens qui, à bout de ressources, appellent à mon bureau, à la recherche de solutions. Le développement économique passe immanquablement par un accès au logement et aux services de garde; j’y verrai », conclut la députée.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média