Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

26 août 2021

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Création de 111 places subventionnées à Gaspé

GASPÉ

mère et enfant

©Gracieuseté - Gaspésie Nouvelles

Bonne nouvelle pour les parents de jeunes enfants. Le ministre de la Famille vient d’annoncer la création à Gaspé de 111 places subventionnées en services de garde éducatifs à l’enfance.

Cette annonce est le résultat de l’appel de projets lancé l’an dernier. Les deux projets présentés par le CPE Le Voyage de mon Enfance – l’un de 31 places et l’autre de 80 places – ont ainsi été acceptés. De quoi réjouir le directeur général Gilles Chapados. « C’est une très bonne nouvelle et on est très heureux. Ce n’est cependant pas une ligne d’arrivée, c’est un commencement. »

Les démarches administratives s’enclenchent donc pour les appels d’offres d’architecture, d’ingénieurs, de plans et devis et tutti quanti. Les services de garde éducatifs à l’enfance retenus ont 24 mois pour créer les nouvelles places. Les promoteurs pourront aussi offrir leurs places plus rapidement grâce à des installations temporaires jusqu’au moment où la construction permanente sera prête.

Concrètement, le CPE de la rue Bolduc près de Nergica aura droit à un agrandissement de 31 places, pour un total de 73. L’autre 80 places nécessitera une construction neuve. Un terrain a déjà été repéré, mais rien de définitif pour l’instant. Chose certaine, on vise le centre-ville de Gaspé dans un endroit cohérent dans la philosophie des CPE, près de la nature et des services en même temps. « Il y a plusieurs personnes qui auraient intérêt à avoir un CPE près d’eux. Avec l’annonce aujourd’hui, j’ai le feeling que ça va faire bouger les choses », ajoute Gilles Chapados.

Meilleur équilibre

 

Quoiqu’il en soit, ces 111 nouvelles places viendront résorber une bonne partie des besoins. En date de ce matin, incluant le CPE les Butineurs, le compteur de la liste d’attente était à 156 noms, sans compter les pré-inscriptions. Le manque de places se chiffre donc autour de 185 environ. Les places annoncées aujourd’hui aideront certainement à trouver un meilleur équilibre.

« Il y a 2 ou 3 ans c'était le contraire avec davantage d’offres. Ça créait des situations avec des demandes un peu farfelues qu’on ne pouvait pas combler. Autant présentement c’est malsain parce que la machine de services de garde prend en otage complètement les parents pour leur retour au travail et ça n’a pas d’allure, autant c’était dans l’autre extrême avant. Il faut aussi trouver l’équilibre avec l’offre en milieu familial pour ceux qui préfèrent cette option. Mais avec l’annonce d’aujourd’hui on s’approche d’un meilleur équilibre c’est certain », conclut Gilles Chapados.

Gilles Chapados

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

Le directeur général du CPE Le Voyage de mon Enfance, Gilles Chapados.

Le ministre Mathieu Lacombe, qui était à Gaspé le 14 juillet dernier et qui avait alors laissé sous-entendre que de bonnes nouvelles seraient bientôt annoncées, se dit lui aussi heureux des places annoncées aujourd’hui, rappelant que le travail n’est pas terminé. « En octroyant plus de places qu’annoncées, on s’évite plusieurs étapes en plus de sauver près d’une année de délai dans les territoires où les besoins sont les plus criants. Je sais que dans la région de la Gaspésie, le soupir de soulagement sera grand. J’ai été interpellé à plusieurs reprises par les élus et les citoyens de la région et aujourd’hui je réponds à leurs demandes. Je sais que ce n’est pas encore parfait et qu’il reste du travail à faire, mais je veux rassurer toutes les familles, nous mettons les bouchées doubles pour développer notre réseau afin qu’il reste à l’avant-garde. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média