Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

14 juillet 2021

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Le problème des garderies en Gaspésie résorbé d'ici 2024

GASPÉSIE

Mathieu Lacombe

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe.

De passage à Gaspé mardi et mercredi, le ministre de la Famille a laissé entendre que des bonnes nouvelles devraient se concrétiser dans les prochaines semaines à propos du problème récurrent du manque de places en garderie.

Mathieu Lacombe n’avait pas d’annonce officielle à faire, mais il devrait faire savoir prochainement quels projets ont été retenus. « L’annonce s’en vient. Tout le monde devrait bien dormir. Si c’est un bon projet, ça devrait bien passer. J’ai aussi dit qu’on allait doubler le nombre de places qu’on allait octroyer cet été. En partant, vous en aurez plus », précise le ministre.

En Gaspésie, on estime le nombre de places manquantes entre 500 et 600, et de 200 pour la ville de Gaspé seulement. Mathieu Lacombe estime que les délais de réalisation des projets qui seront retenus seront en moyenne de 24 mois. « Et s’il manque toujours des places, on fera un nouvel appel de projet cet automne. D’ici la fin du mandat, les gens vont voir beaucoup de changements. D’ici 2023 ou 2024, le problème en Gaspésie devrait être réglé », ajoute le député de Papineau.

Ce dernier s’est notamment entretenu avec Gilles Chapados, le directeur général du CPE Le Voyage de mon enfance à Gaspé, qui a déposé un projet d’agrandissement de 31 places ainsi que pour une nouvelle installation de 80 autres. Un autre projet de 73 places a aussi été déposé au CPE des Butineurs. Le directeur général est sorti satisfait de sa rencontre avec le ministre de la Famille.

« Avec notre discussion ce matin, j’ai confiance pour Gaspé, la MRC et pour toute la région. Pas seulement pour des places en CPE, mais aussi de trouver des stratégies gagnantes pour les milieux familiaux; de les inclure et que chaque enfant dans le réseau ait sa place. Très satisfait de la rencontre de ce matin », résume Gilles Chapados.

« On va régler le problème et s’assurer que chaque enfant aura une place [...] On n’a pas de restriction budgétaire à créer le nombre de places que ça prendra. Il y aura suffisamment de places créées cet été ou annoncées cet automne pour répondre à tous les besoins de Gaspé », conclut Mathieu Lacombe. Rappelons aussi qu’un comité consultatif formé de gens du milieu recommanderont ou non les projets présentés au ministre de la Famille.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média