Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

05 juillet 2021

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

C’est parti pour la première Maison des aînés en Gaspésie

RIVIÈRE-AU-RENARD

Marguerite Blais

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

La traditionnelle pelletée de terre de terre officielle. Au centre, la ministre Marguerite Blais.

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants Marguerite Blais était sur place ce matin à Rivière-au-Renard pour la pelletée de terre officielle marquant le début des travaux pour la future Maison des aînés et alternatives; la première en Gaspésie.

Plus de 30 millions de dollars seront investis pour l’établissement qui aura une vue imprenable sur la mer, à l’entrée du secteur Petite-Rivière-au-Renard (180 boulevard Renard Ouest). Ce sont 48 places qui seront créées, soit 36 places pour les aînés et 12 autres places pour les adultes ayant des besoins spécifiques. Chaque « maisonnée » sera regroupée en grappe de 12 places. Les salons et salles à manger pourront ainsi accueillir autant de personnes. Une cour intérieure avec poulailler et espace pour jardiner sera aussi mise sur pied.

« On veut qu’il y a ait de la vie, résume Marguerite Blais. La pandémie nous a confirmé qu’il fallait réellement faire les choses différemment [...] Ce n’est pas seulement une question de béton, mais aussi d’aménagement à l’intérieur. Ce sont des chambres plus grandes, avec une douche chacune, qui permettent un lit d’appoint pour un proche aidant et une grande fenêtre. Si on avait eu dans nos CHSLD des douches pour chaque personne, on aurait probablement eu moins de propagations de Covid. »

Le contrat a été octroyé à Habitat Construction Matane, l’une des divisions du Groupe Bertrand-Rioux. Ce dernier est derrière la chaîne des Riôtel, notamment. On espère que les travaux pourront être complétés d’ici l’été 2022. La ministre a laissé entendre qu’une autre Maison des Aînés en Gaspésie pourrait être annoncée à ce moment.

Cette pelletée de terre officielle est d’autant plus appréciée que le CISSS de la Gaspésie avait identifié des besoins dans La Côte-de-Gaspé dès 2015. « Chaque réseau local aurait en fait besoin d’une Maison des Aînés, explique la PDG Chantal Duguay. Avant l’avènement de ces établissements, le besoin d’un CHSLD avait été ciblé alors ç’a été la continuité de ce dossier qui avait déjà été entamé depuis plusieurs années. C’était déjà prioritaire ici où l’on manquait le plus de places. Ça va venir stabiliser la situation et réduire les listes d’attente. »

Ultimement, on aimerait une Maison des Aînés dans chaque MRC. « Ce qui est extraordinaire avec le concept, c’est qu’on rapproche les aînés des milieux de vie. Ce n’est pas centralisé dans les grosses villes. C’est dans les localités que ça se passe », ajoute Chantal Duguay.

Le maire Daniel Côté se réjouit quant à lui que ces nouvelles places aideront nécessairement à faire diminuer la pression sur le marché de l’habitation, à l’heure où plusieurs peinent à se loger à Gaspé. « L’emplacement de cette Maison des aînés est parfait pour les bâtisseurs de notre coin de pays. Ils vont avoir l’endroit idéal. Et de voir 48 unités de logement – même si c’est pour une clientèle spécifique – ça vient aider à combler la pénurie. On fait d’une pierre plusieurs coups pour l’habitation. »

Maison des aînés et alternatives

©Photo CISSS de la Gaspésie

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média