Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

26 mai 2021

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Un diagnostic organisationnel sera lancé au Centre de services scolaire des Chic-Chocs

CLIMAT DE TRAVAIL

CSS Chic-Chocs

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

Le conseil d'administration du Centre de services scolaire des Chic-Chocs a annoncé qu'une firme indépendante serait mandatée pour enquêter sur le climat de travail au sein de l'organisation.

Au cours des derniers mois, le conseil d'administration a vu sa taille réduire considérablement avec le départ de plusieurs membres, ce qui fait que celui-ci affiche actuellement six postes vacants. Lors de leur départ, quelques membres avaient ouvertement fait état de relations difficiles avec certains membres de la direction.

Or, lors de la séance extraordinaire du Centre de services scolaire des Chic-Chocs du 26 mai, l'administrateur Yves Galipeau, reconnu pour ses compétences en éthique, gouvernance et relations de travail, a annoncé qu'un mandat allait être donné à une firme indépendante pour enquêter sur le climat de travail actuel. « Au sein du comité de gouvernance, nous avons une perception d'indices d'un certain malaise au sein de l'organisation qui s'est manifesté par le directeur des Ressources humaines ainsi que le départ en congé de maladie de deux autres directeurs de services. »

Yves Galipeau a aussi confirmé que cette décision est motivée par des témoignages d'autres personnes au sein de l'organisation qui confirment ce malaise. « À titre de conseil d'administration responsable de la bonne marche de l'organisation et soucieux d'offrir à l'ensemble du personnel, un cadre qui favorise le plein épanouissement, nous estimons qu'il est essentiel de connaître la teneur de ce malaise au sein de l'organisation. Nous voulons donner à notre direction générale, des outils qui permettront de ramener une santé organisationnelle plus favorable à l'atteinte de nos objectifs. »

Rappelons que la députée de Gaspé, Méganne Perry Mélançon, a récemment interpellé le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge quant à l'état actuel des choses au CSS des Chic-Chocs. Elle demandait alors qu'il intervienne afin de faire la lumière sur les allégations de climat de travail malsain dénoncé par certains administrateurs démissionnaires.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média