Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

20 avril 2021

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Le Paquebot café jette l’ancre sur la rue de la Reine

GASPÉ

Paquebot

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

Isabelle Huard et Samuel Perreault.

Déjà bien connu à Montréal avec ses trois succursales de la rue Bélanger (2015), l’avenue du Mont-Royal (2017) et le boulevard Saint-Laurent (2018), le Paquebot café aura bientôt une 4e adresse quelque 900 km plus loin, au centre-ville de Gaspé.

Isabelle Huard et Samuel Perreault sont les deux principaux artisans derrière ce projet gaspésien. Lui a ouvert le premier Paquebot café avec un autre partenaire d’affaires six ans plus tôt. Il est aussi derrière ZAB Torréfacteur, coentreprise intimement liée qui comme son nom l’indique se spécialise dans la torréfaction. En visite l’été dernier auprès d’amis qui ont déménagé à Gaspé, Samuel et sa conjointe ont été charmés par l’endroit. Ils ont décidé d’eux aussi faire le grand saut et de venir s’installer au bout du monde.

Pour sa part, Isabelle Huard sera copropriétaire, gestionnaire, et comme on dit dans le jargon, le visage de l’entreprise. Originaire de Gaspé, cette dernière a toujours œuvré dans le monde du café, dès ses 16 ans et pendant toutes ses études à Montréal. Elle est dans l’équipe du Paquebot café depuis 2 ans comme gérante de la succursale du plateau Mont-Royal. La jeune femme a toujours caressé l’idée d’avoir son commerce et son pied à terre dans sa patrie d’origine. Avec son conjoint dorénavant en télétravail, l’arrivée de Samuel et l’opportunité de mettre la main sur une maison dans son patelin, les astres se sont alignés pour un retour au bercail.

À découvrir

 

Pour revenir au Paquebot café, les permis de rénovation viennent tout juste d’être octroyés. On espère pouvoir ouvrir le 1er juin prochain, si tout va pour le mieux. L’établissement sera situé sur la rue de la Reine, au 123 (entre le Marché des Saveurs et Voyages Odyssée). Les investissements sont évalués à 200 000$. Entre 6 et 8 emplois devraient être créés.

Le commerce axera ses activités sur les breuvages et le café de spécialité. Rappelons que le Paquebot café s’est fait connaître en ville avec son Nitro cold brew, un café froid avec de l’azote, donnant une texture apparente à une Guinness. Ou bien avec leur café-limonade pétillant. « C’est vraiment notre meilleur vendeur l’été. On fait des trucs un peu funky comme ça. Depuis le confinement, on s’intéresse aussi aux vins nature. Oui il y aura des viennoiseries, des sandwichs et des tapas par exemple, mais on est vraiment axés sur le breuvage. Café le jour, buvette le soir », résume Samuel Perreault.

Le Paquebot misera aussi beaucoup sur la découverte, l’éducation et le service à la clientèle. Des ateliers de dégustation ou quelques bouchées selon l’arrivage des produits de la mer devraient être offerts. Le pêcheur Mathieu Girard et Michel Péloquin sont aussi partenaires dans le projet. « C’est un attrait de plus et le tourisme culinaire ça existe réellement. Il y une route des bières, mais le café ç’a n’a pas vraiment suivi pour l’instant. C’est l’expérience complète qui est importante, l’accueil, la musique, l’ambiance. Ici on va attirer des coffee geek c’est sûr et certain », note Isabelle Huard.

Les deux entrepreneurs misent aussi sur une collégialité et n’ont pas l’intention d’arriver avec leurs gros sabots pour détrôner d’autres commerçants déjà bien établis. « On veut embrasser la culture locale et explorer plein d’affaires. Ça va être une offre différente. Et on aime beaucoup faire des collaborations. On n’arrive pas ici avec un esprit de compétition. On a déjà rencontré d’autres joueurs et on aimerait travailler ensemble. Le but c’est de rendre Gaspé plus hot. On est vraiment excités », concluent en chœur les deux entrepreneurs.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média