Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

19 janvier 2021

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Le saltimbanque globe-trotteur

GASPÉ

Mathieu Cloutier

©Photo Laurence Moroté – Relations de presse LSD4J

Mathieu et Myriam lors d’une représentation en Allemagne.

Mathieu Cloutier a plusieurs cordes à son arc. Et pas les moindres.

Comme acrobate professionnel, il maîtrise notamment l’art du mât chinois (des figures faites à partir d’un poteau fixé à la verticale) et de la roue Cyr (immense cerceau qui tourne sous l’impulsion de son utilisateur placé au centre). Mais récemment, c’est plutôt grâce au patin à roulette acrobatique qu’il fait écarquiller bien des yeux. Assez pour que le Cirque du Soleil lui donne le devant de la scène avec son propre numéro dans le spectacle Bazzar, en compagnie de sa conjointe Myriam Lessard (nous y reviendrons).

Du bout du monde au tour du monde

 

Sa passion du patin et des arts du cirque l’a mené aux quatre coins du monde depuis 2009 : Australie, Nouvelle-Zélande, Japon, Allemagne, Égypte, Émirats arabes unis, Liban, Turquie, Finlande, Norvège, Canada, États-Unis ... name it, comme disent les Chinois. « C’est certain que ç’a l’air exotique, tout rose avec plein de bonbons, mais souvent on travaille tellement qu’on n’a pas le temps de rien visiter », lance-t-il en riant.

Mathieu Cloutier est originaire de Gaspé et revient en visite aussi souvent que faire se peut. Ceux qui ont une bonne mémoire se rappelleront peut-être l’avoir vu il y a quelques années lors des festivités du FMMB, notamment. Il a quitté la région à 18 ans pour aller étudier les arts du cirque à Montréal puis à Québec. Mais comment diable peut-on passer du bout du monde au tour du monde? Avec une bonne dose de passion et de labeur, tout simplement. À la base, c’est en allant voir une représentation du spectacle Totem, du Cirque du Soleil, qu’il a été frappé par un numéro en duo de patin à roulette acrobatique. De là a germé cette spécialisation pour le moins unique. « C’est une discipline traditionnelle italienne qui n’est pas beaucoup connue en Amérique, mais qui se fait depuis longtemps là-bas. J’avais vraiment trouvé ça impressionnant et comme j’ai passé beaucoup de temps dans ma jeunesse avec des patins dans les pieds, en jouant longtemps au hockey, je me suis dit que ça serait cool d’essayer ça. » Et le jeune homme de 34 ans n’a pas fait qu’essayer. Autodidacte, il a réussi à se forger de solides compétences en la matière. « Ce genre de discipline, c’est très protégé par les gens qui la font. Ils sont très réticents à partager l’information alors on a appris par nous-mêmes. »

L’autre personne du « on », c’est évidemment Myriam Lessard, sa partenaire et conjointe qui est aussi acrobate professionnelle, formée comme généraliste aérienne. Sauf que ce n’est pas toujours évident de combiner la vie de couple lorsque l’un décroche un contrat de 3 mois dans les Caraïbes pendant que l’autre a des obligations en Europe. Mais point de nœud gordien pour ceux qui partagent une affinité commune. « On se cherchait donc un numéro qu’on allait faire ensemble. C’est de là que le patin est venu en 2015. On est pas mal le seul duo au Québec en fait à avoir poussé cette discipline à un niveau international », indique Mathieu Cloutier.

Un exploit d’autant plus remarquable que les deux acrobates n'ont pas le loisir d'avoir des partitions pour se guider ou un canevas de base pour s'appuyer. Ils doivent tout imaginer de A à Z, des costumes à la musique, en passant par la chorégraphie et les mouvements.

Dans votre télé

 

Pour les curieux, il sera possible de voir le duo en direct ce mercredi 20 janvier à La semaine des 4 Julie (Noovo). Mathieu et Myriam participeront au concours Talents Bleus, avec à la clef 100 000$ pour le grand gagnant. Une occasion en or de voir l’étendue de leur talent.  « Ce sera une introduction de ce qu’on fait en général dans la vie. Une présentation de l’éventail de nos habiletés. Il y aura du danger, du risque, de la vitesse, de l’acrobatique, le tout avec un peu de rock », explique la jeune femme de 32 ans. Comme les gagnants sont désignés selon le vote du public, tous sont invités à participer et faire valoir leur coup de cœur.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média