Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

15 décembre 2020

Serge Dionne - sdionne@lexismedia.ca

Harold LeBel arrêté et accusé pour une présumée agression sexuelle

Harold LeBel

©Archives - Gaspésie Nouvelles

Le député provincial de Rimouski, Harold LeBel.

Bombe ce matin dans le milieu politique québécois et rimouskois. Le député péquiste de Rimouski, Harold LeBel, a été arrêté par la Sûreté du Québec pour une présume agression sexuelle sur une autre élue de l'Assemblée nationale.

L'affaire a été révélée par TVA Nouvelles tôt ce matin. Nos collègues de Radio-Canada rapportent que le député a été officiellement accusé par mandat d’agression sexuelle pour un événement qui serait survenu en octobre 2017 à Rimouski. Il a été libéré sous promesse de comparaître le 11 janvier.

Dans un court échange par courriel plus tôt ce matin, le bureau de M. LeBel mentionnait ne pas être au courant de grand-chose. Les employés se disaient sous le choc. Le chef du PQ, Paul St-Pierre Plamondon, a annoncé l'exclusion du député de Rimouski du caucus du parti le temps que le processus judiciaire suive son cours.

Harold LeBel est député de Rimouski depuis 2014. Il est le porte-parole du PQ en matière, d’emploi, de solidarité sociale, de lutte contre la pauvreté et d’action communautaire autonome et d’itinérance. L'homme de 58 ans a récemment été choisi par ses pairs de l'Assemblée nationale comme étant le meilleur représentant de sa circonscription et le député ayant le meilleur esprit sportif. Il était aussi notamment en vedette dans la récente série documentaire Nos élus.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média