Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

20 novembre 2020

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Du soutien pour le FMBM et le Festival en chanson

ENVELOPPE DE 440 000$ AU REFRAIN

FMBM

©Gaspésie Nouvelles - Archives

Le FMBM fait notamment partie du Regroupement des festivals régionaux artistiques indépendants (REFRAIN).

Le Regroupement des festivals régionaux artistiques indépendants (REFRAIN) – dont fait partie le FMBM de Gaspé et Festival en chanson de Petite-Vallée – vient de recevoir un montant non remboursable de 440 000$.

L’annonce a été faite mercredi par la ministre responsable de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, Marie-Ève Proulx. La contribution financière permettra au regroupement de préparer et d’offrir une gamme de services de marketing, de promotion et de comptabilité abordables pour aider les petits organismes du milieu des festivals à faire face au contexte économique actuel. Le REFRAIN regroupe 84 organisations pour le moment. En Gaspésie, les festivals BleuBleu et La Virée de Carleton-sur-Mer, du Bois flotté à Sainte-Anne-des-Monts et les Rencontres internationales de la photographie en font aussi partie. Rappelons que l’idée de se regrouper est venue d’un besoin d’échanger et de discuter pour trouver une façon de passer à travers la pandémie. « Mais c’est vite devenu une évidence qu’on avait beaucoup à gagner en unissant nos forces dans un regroupement officiel, explique Alan Côté, directeur général et artistique de Festival en chanson de Petite-Vallée et membre de conseil d’administration du REFRAIN. Il n’y avait rien qui répondait à nos valeurs communes et nos priorités sur la communauté, l’audace, le renouvellement des disciplines, l’ancrage économique et le positionnement des régions du Québec. C’est une réponse collective à des défis communs. »

Concrètement, les sommes allouées permettront notamment de mettre en branle un projet de plateforme numérique pour le référencement et la promotion des festivals; une sorte de circuit des festivals. La nouvelle est d’autant plus appréciée qu’elle arrive en plein mois de l’économie sociale. L’un des objectifs du REFRAIN est de devenir le moteur d’une relance économique dans toutes les régions du Québec du point de vue culturel, tout en développant une offre de niche attrayante afin de favoriser le rayonnement national et international des événements québécois. « Au lieu de réinventer la route dans chacune des régions, le regroupement partage déjà expertise et expérience. L’impact économique et social de ces événements est majeur et réel. C’est une base de la vitalité de plusieurs régions », a pour sa part expliqué Marie-Ève Proulx ce matin en point de presse virtuel.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média