Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

18 novembre 2020

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Un nouveau joueur à Murdochville

Le Couloir

Le Couloir Murdochville

©Photo Gracieuseté

Après plus d’un an à peaufiner leur projet, Jean-Philippe Poulin et Alex Thibodeau viennent tout juste d’officiellement lancer leur nouvelle entreprise, baptisée Le Couloir.

Cette dernière a pignon sur rue à Murdochville et œuvre dans le domaine de la glisse hors-piste. Plus précisément en offrant des services guidés en ski et en splitboard, en plus de miser sur le camping d’hiver et la formation en avalanche et en premiers soins. L’entreprise offre aussi la location d’équipement et d’hébergement. « On veut vraiment amener le monde en camping et c’est un peu notre niche à nous. Avec quelques trucs, c’est super confortable et agréable. Ça fait plus peur que ce que c’est en vrai », explique le cofondateur et copropriétaire, Jean-Philippe Poulin.

Avec un peu de chance, les clients qui fermeront l’œil sous les flocons se réveilleront à l’aube avec un tapis de neige vierge et de la poudreuse jusqu'à plus-soif. « C’est le gros avantage. On se lève directement dans la zone et s’il a neigé, on est les premiers sur place. On va skier pendant que l’assistant-guide démonte le camp ou bien on y revient le soir si on veut dévaler toute la journée suivante. »

Mordu par le ski, Jean-Philippe Poulin a toujours vécu pour sa passion et être en mesure de dévaler les flancs de montagne l’hiver venu. Il a notamment été directeur de verger à la Cidrerie Milton, en Estrie, où il a habité à temps partiel pendant plusieurs années. Il a aussi travaillé à la Fédération québécoise de montagne et d’escalade (FQME) en plus d’être guide depuis 10 ans en Gaspésie. Cette fois, le passionné de hors-piste sera à son compte et veut se démarquer avec un produit de proximité. Il posera d’ailleurs ses valises pour de bon à Murdochville pour gérer l’entreprise. « On veut faire du petit volume, être proche des clients, avec 1 ou 2 groupes en charge par fin de semaine; offrir un produit vraiment personnalisé. »

Le terrain de jeu du Couloir sera le territoire public. Des pourparlers sont en cours pour avoir accès au parc national de la Gaspésie, notamment. Avec raison puisque la demande est forte. De 2001 à 2017, l’organisme Avalanche Québec rapportait une augmentation de visiteurs de 741 % en hiver. Les deux entrepreneurs – qui ont aussi travaillé pour le Chic-Chac – estiment qu’il y a suffisamment de demandes pour l’arrivée d’un nouveau joueur dans le milieu. Six personnes font actuellement partie de l’équipe du Couloir, alors que d’autres pourraient se greffer dès cet hiver si la réponse est positive.

« Il y a une augmentation incroyable du volume et du nombre d’amateurs dans les montagnes en Gaspésie et dans le parc. Clairement il y a une demande et il y a de la place pour des formations. Avalanche Québec nous l’a signifié et déjà on en a vraiment beaucoup de bookées. Je ne nous vois pas comme des compétiteurs au Chic-Chac, plutôt comme une offre complémentaire. Tout le monde souhaite que la municipalité se développe. Nous on y croit en ce village et on veut faire partie de la nouvelle vague », précise Jean-Philippe Poulin.

Pour sa part, Alexandre Thibodeau, qui habite déjà à temps plein dans la municipalité, s’occupera davantage des finances et du volet administratif. Même si les deux acolytes ont été refroidis avec la pandémie, ils ont tout de même décidé de se lancer. En espérant que la Gaspésie soit tout aussi populaire lors de la saison hivernale qu’estivale.

Jean-Philippe Poulin

©Photo Gracieuseté

Jean-Philippe Poulin.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média