Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

30 octobre 2020

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Benny Jones se lance à temps plein dans la musique

GRANDE-RIVIÈRE

Benny Jones

©Photo Gracieuseté

Un album de 11 chansons est terminé à 95%. Aucune date n’est cependant prévue pour le moment.

Travaillant jusqu’à tout récemment comme enseignant en mécanique marine à l’École des pêches de Grande-Rivière, Benny Jones a tout laissé derrière pour se consacrer à temps dans sa carrière musicale.

Le 16 octobre dernier, après plus d’un an de travail, il a officiellement lancé son premier « single » intitulé Parce qu’il m’arrive, loin de se douter que sa composition allait se situer cette journée-là au deuxième rang du palmarès franco sur iTunes, derrière Vincent Vallières. « Ç’a été malade la réponse. Je cacherai pas que j’ai été surpris. On met du temps et de l’énergie, sans trop savoir. Disons que je n’avais pas vraiment d’attente », explique l’artiste de 33 ans, qui décrit son propre style quelque part entre les sonorités de Mumford and Sons et Deux Frères.

Album à venir

 

Déménagé aux Îles-de-la-Madeleine en juillet, Benny Jones espère maintenant que sa chanson fasse son bonhomme de chemin jusque dans les radios commerciales métropolitaines. Des pourparlers sont présentement en cours. Ce « single » a été lancé pour ouvrir la voie à d’autres de ses créations. Un album de 11 chansons est terminé à 95%. Ne manque plus qu’environ 2 semaines de peaufinage. Les arrangements ont été faits à Mascouche avec le réalisateur Michel Francoeur – originaire de Gaspé d’ailleurs –bassiste pour Bobby Bazzini. Un moment fort attendu pour celui qui a fait ses premiers accords au secondaire.

« La flamme m’est venue à Chandler dans le temps de la fermeture de la Gaspésia. Il y avait eu un gros spectacle avec Kevin Parent et Laurence Jalbert, entre autres. J’étais petit et ça m’avait comme intrigué que des gens de la place pouvaient faire carrière et faire des gros spectacles. Ç’a m’a donné la piqûre », explique le principal intéressé. C’est ainsi qu’il commencera à gratter la guitare et apprendra sa première chanson, la populaire La lune pleure d’Okoumé.

Autodidacte, il a commencé à écrire ses propres compositions par passion évidemment, mais aussi pour une raison très pragmatique dont il ne se cache pas : il avait parfois de la difficulté à retenir les paroles des chansons des autres. Écrire les siennes devenait donc l’option la plus simple. « À Secondaire en spectacle, j’étais trop nerveux d’apprendre une chanson alors j’ai décidé de faire une composition et c’est comme ça que ç’a commencé », lance-t-il en riant. Vingt ans plus tard, les planches de l’école secondaire du Littoral ont mené Benny Jones vers la musique et un album à venir. Pour les intéressés, le vidéoclip de Parce qu’il m’arrive a été mis en ligne sur YouTube il y a quelques jours. La pièce est disponible dans la plupart des applications musicales habituelles.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média