Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

23 août 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Feu de forêt dans la Réserve faunique des Chic-Chocs

SOPFEU

©Photo Gracieuseté – SOPFEU

Deux avions-citernes ont été dépêchés dans la Réserve faunique des Chic-Chocs pour combattre le feu qui est maintenant contenu selon la SOPFEU.

Un feu de forêt fait actuellement rage dans la Réserve faunique des Chic-Chocs sur une superficie d'environ 25 hectares.

L'incendie s'était déclaré initialement le 13 août dernier pour finalement être maîtrisé. Ce n'est qu'hier que celui-ci a repris de la vigueur, nécessitant l'intervention des équipes de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU).

Le brasier fait actuellement rage dans un quadrilatère situé au nord du Mont-Albert dans l'arrière-pays entre Mont-Louis, Mont-Saint-Pierre et Murdochville. Les coordonnées précises sont latitude 49.1167 et longitude -65.6378.

La porte-parole de la SOPFEU, Kathy Morneau, précise que deux avions-citernes et un hélicoptère ont été dépêchés sur les lieux. « La particularité avec ce feu est qu'il situé dans une pente avec un accès difficile à l'eau. Donc, le travail d'aujourd'hui sera d'acheminer l'eau par voie terrestre et d'attaquer le feu par voie aérienne. Nous allons aussi installer des motos pompes et des boyaux. »

Pour ce qui est de lundi, les efforts seront concentrés pour combattre le feu sur le terrain. Pour le moment, le feu est contenu et sous contrôle. « Nos ressources travaillent là-dessus mais il ne faut pas oublier que nous sommes aussi tributaires de la météo. Mais si on désire comparer, ça n'a rien à avoir avec le feu qui a sévit au nord du Saguenay », précise Kathy Comeau.

Quant à l'origine du sinistre, la foudre serait responsable de l'éclosion de ce feu. Rappelons qu’au cours du dernier mois, 73 incendies, dont 32 causés par la foudre, ont consumé 194,8 hectares de forêt québécoise en zone de protection intensive, selon les données de la SOPFEU.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média