Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

04 juin 2020

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Le chemin de fer de la Gaspésie ciblé dans les projets accélérés par Québec

CHEMIN DE FER DE LA GASPÉSIE

Chemin de fer

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

Parmi les 202 projets sélectionnés, le chemin de fer de la Gaspésie.

Pas moins de 202 projets sont inclus dans le document présenté hier par le président du Conseil du trésor visant la relance de l’économie du Québec par différentes mesures d’accélération.

Parmi ceux-ci, la réfection du chemin de fer entre Matapédia et Gaspé. Bien que les démarches soient déjà entamées pour certaines structures comme les deux ponts à Cascapédia-St-Jules, de voir la voie ferrée au sud de la Gaspésie être introduite dans le projet de loi 61 est de bon augure pour les acteurs concernés. D’autant plus que la ministre régionale Marie-Ève Proulx avait réservé une surprise pas plus tard qu’en février avec l’annonce d’un investissement supplémentaire de 135 millions de dollars pour le retour du train jusqu’à Gaspé. « On accueille ça avec beaucoup de joie et de réconfort, explique Bernard Babin, le président de la Coalition des Gaspésiens pour l’avenir du train. Ça va permettre de contourner beaucoup d’étapes et de processus qui sont habituellement très lourds. Ça devrait permettre d’aller plus vite. On a confiance et le gouvernement actuel semble livrer la marchandise. Mais ça ne veut pas dire qu’on baisse les bras et qu’on n’aura plus rien à revendiquer pour l’accélération des travaux. »

Restera maintenant à voir si l’horizon visée de 2025 sera devancé ou non. C’est d’ailleurs la principale interrogation qui persiste, au-delà des intentions du gouvernement. « J’ai hâte de voir le résultat de tout ça, explique le maire de Gaspé Daniel Côté. On nous a déjà dit qu'on était en mode fast track et que les seuls irritants étaient les processus d’appels d’offres pour chacun des tronçons et les questions d’études environnementales préalables. Semble-t-il qu’il y a des moyens d’aller encore plus rapidement. Si c’est 2022 au lieu de 2025, c’est juste du mieux. C’est une très belle surprise et on souhaite un effet réel sur les délais de réalisation. »

Ce dernier se réjouissait d’ailleurs que 3 des 5 projets retenus se retrouvent dans les limites du Grand Gaspé. Les deux autres étant la construction du Centre de services régionaux du ministère des Transports et du Centre de gestion de l’équipement roulant à Gaspé – qui pourraient déménager du centre-ville vers le parc des Augustines, selon les plans soumis il y a quelques années déjà – ainsi que la construction des d’une maison des aînés à Rivière-au-Renard.

Les projets en Gaspésie et aux Îles

 

- Réfection du chemin de fer

- Construction d’une maison des aînés à Rivière-au-Renard

- Agrandissement et rénovation du Centre d’hébergement du Rocher-Percé

- Construction du Centre de services régionaux du ministère des Transports et du Centre de gestion de l’équipement roulant à Gaspé

- Construction d’une maison des aînés aux Îles-de-la-Madeleine

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média