Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

01 juin 2020

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Pas de camps de jour non plus à Bellefeuille

COVID-19

Bellefeuille

©Photo tirée de Facebook

Chaque année, la Base de plein air de Bellefeuille recevait environ 150 jeunes par semaine pour les camps de jour.

Malgré tous les efforts investis dans les dernières semaines, la Base de plein air de Bellefeuille n’a d’autre choix que de tirer un trait sur ses camps de jour. La nouvelle survient une douzaine de jours après avoir annoncé que les campeurs en colonie de vacances ne pourraient pas être accueillis cet été.

Dans un communiqué partagé sur les réseaux sociaux, l’organisation indique que les conditions ne sont pas au rendez-vous pour envisager des camps de jour. À commencer par la confirmation des appuis financiers des différents paliers de gouvernement qui se fait toujours attendre. La relance des activités sans assurance ferme pourrait mettre en péril la pérennité de l’endroit, explique la Base de plein air de Bellefeuille. Même si les pourparlers se poursuivent entre l'Association des camps du Québec et les gouvernements, rien de confirmé officiellement pour le moment. « Comme la date butoir prévue au calendrier pour l’ouverture officielle des camps de jour arrive à grands pas, [on] ne dispose plus des délais nécessaires pour être fins prêts à accueillir [nos] campeurs comme [nous le faisions] chaque année depuis des décennies », peut-on lire. Douze jours plus tôt, la directrice générale Guylaine Michel expliquait que la date butoir du 1er juin avait été ciblée, sans quoi il devenait difficile voire presque impossible de préparer dans les délais impartis la logistique entourant les camps de jour.

Rappelons que la Base de plein air de Bellefeuille devait s’ouvrir le 29 juin. Chaque année, l’endroit recevait environ 150 jeunes par semaine pour les camps de jour. C’est d’ailleurs la première fois en plus de 45 ans que Bellefeuille n’accueillera pas de campeurs en colonie de vacances et en camps de jours pendant la période estivale à Chandler. L’OBNL compte sur 70 travailleurs pendant l’été.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média