Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

22 mai 2020

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Un travailleur de la santé du CHSLD Mgr-Ross touché par la COVID-19

COVID-19

CHSLD Mgr-Ross Sanatorium San

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

Le CHSLD Mgr-Ross de Gaspé.

Un employé de la santé oeuvrant au CHSLD Mgr-Ross de Gaspé a été testé positif à la COVID-19.

L'enquête épidémiologique est actuellement en cours. Au moins deux personnes avaient été placées en isolement au moment d'écrire ces lignes. Au total, ce sont 198 employés et 83 résident qui sont présents à Mgr-Ross. Le Dr Yv Bonnier-Viger explique que la découverte fait suite à la grande étude menée par le ministère de la Santé dans tous les CHSLD et les résidences pour personnes âgées de la province, qui vise à vérifier si le virus n'aurait pas réussi à s'infiltrer à des endroits inattendus. « C'est dans le contexte de cette étude que cette personne a été identifiée, étude qui porte sur tous les travailleurs de la santé et sur des gens qui n'ont aucun symptôme, parce que s'ils en avaient ils ne devraient pas être là à travailler [...] C'est un peu ce qui s'est passé. On ne l'attendait pas là. »

« À partir de là on fait comme d'habitude; l'enquête pour trouver tous ses contacts parmi ses collègues, sa famille et les patients. Les personnes concernées ont été mises en isolement et un test de dépistage a été demandé. On va voir ce que ça donne comme déroulement. C'est relativement récent alors je n'ai pas plus d'information que ça pour le moment », précise le Dr Bonnier-Viger.

Le protocole est donc actuellement en cours pour contenir le virus et identifier le plus rapidement possible toutes les personnes qui pourraient avoir été infectées, et être à leur tour des vecteurs de contamination. Même si le tout survient le même jour où les rassemblements extérieurs d'un maximum de 10 personnes sont permis, il est plus que jamais essentiel de continuer à pratiquer la distanciation physique et de suivre les règles apprises depuis le début de la pandémie. « Le virus est présent dans nos communautés et il ne faut pas s'imaginer que parce qu'on a été relativement épargnés qu'il n'est pas là. Il faut continuer à renforcer toutes les mesures qu'on a apprises depuis 3 mois. La distance de 2 mètres, c'est très important. Et ne jamais aller travailler ou aller dans les lieux publics si on a des symptômes, parce que c'est la période la plus contagieuse. Et se laver les mains très fréquemment comme on le sait », rappelle le directeur régional en santé publique.

Par ailleurs, le CISSS de la Gaspésie indique dans sa mise à jour hebdomadaire que très exactement 4 062 tests ont été effectués jusqu'ici dans la région depuis le début de la pandémie. Le nombre de cas confirmés est de 178 en date de vendredi, dont 149 guérisons.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média