Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Autres

Retour

11 mars 2020

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Une 3e position pour l’homme fort de Cap-d’Espoir

MICKAEL CLOUTIER - CHAMPIONNAT CANADIEN DE DYNAMOPHILIE

Mickael Cloutier

©Photo Gracieuseté LVD Media

Mickael Cloutier a battu 3 records québécois qu’il détenait déjà.

Mickael Cloutier a défendu les couleurs du Québec et de la Gaspésie avec brio lors du plus récent Championnat canadien de dynamophilie (powerlifting) qui se déroulait à Winnipeg, montant sur la troisième marche du podium.

Ce dernier aurait difficilement pu demander mieux, lui qui compétitionne dans la catégorie phare où tous les projecteurs sont braqués, soit les 120 kg et plus en classe Open. Une dizaine d’athlètes luttaient pour tenir le haut du pavé. L’homme fort gaspésien n’aura pas déçu en battant l’un après l’autre les records québécois aux trois épreuves de la compétition, à savoir au squat (355,0 kg), au benchpress (232,5 kg) et au deadlift (332,5); trois records dont il était déjà détenteur.

Son combiné de 920 kg est d’ailleurs une amélioration personnelle de 47,5 kg comparativement à son championnat canadien de l’an dernier. Mais la compétition était forte encore une fois cette année. Le champion canadien 2019 et champion du monde de 2018, l’Ontarien Erik Willis, a encore une fois décroché l’or (950 kg) alors que son acolyte Jason Byrne, lui aussi de l’Ontario, a obtenu la deuxième place (942,5 kg).

« Les deux gars en avant ont de très bonnes feuilles de route avec beaucoup d’expérience, eux qui ont performé à l’international alors je suis super content. Super satisfait de ma 3e position. Je suis arrivé au top de ma forme, la préparation a bien été; de voir les athlètes présents et viser un podium, c’est extrêmement bon », explique Mickael Cloutier.

Ce dernier a d’ailleurs effectué la meilleure levée au squat et menait par 7,5 kg après deux des trois épreuves, alors que tout s’est joué au deadlift, sur quoi il compte bien mettre ses énergies dans la prochaine année. « Comme on dit j’ai le gros bout du bâton au squat, mais quand on arrive à la fin au soulevé de terre, c’est là que je perds l’avantage. C’est vraiment là qu’il faut que je travaille pour m’améliorer et aller rechercher des précieux points. Je vais mettre l’emphase là-dessus dans la prochaine année », analyse celui qui travaille dans le domaine de l’assurance qualité pour des industriels dans le domaine de la transformation des produits marins.

Rappelons que Mickael Cloutier, qui s’entraîne présentement à domicile et au gym le Lys-Santé de Grande-Rivière, avait obtenu l’argent lors du plus récent Championnat de dynamophilie du Commonwealth, en septembre, en plus de l’argent au Championnat canadien de l’an dernier. Sa prochaine compétition devrait vraisemblablement être en août à l’occasion du Championnat nord-américain aux Îles Caïmans.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média