Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

27 février 2020

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Objectif 125 000$ pour l’Équipage

Centre de pédiatrie sociale en communauté l’Équipage

Équipage

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

Le président d’honneur de la campagne de financement, Denis Lévesque, et la directrice de l’Équipage, Mona Sirois.

Le Centre de pédiatrie sociale en communauté l’Équipage est encore plus en demande qu’il ne l’anticipait au départ.

Si l’on croyait initialement offrir les services pour une quarantaine de jeunes, force est de constater que les besoins étaient encore plus grands. Environ 70 dossiers sont ouverts présentement à l’Équipage, qui a pignon sur rue à Rivière-au-Renard. Conséquemment, le Centre vient tout juste de lancer une campagne de financement visant à amasser 125 000$. La Caisse Desjardins de la Pointe de la Gaspésie a déjà levé la main et a décidé d’injecter 10 000$ dans la cagnotte. La somme servira à embaucher un éducateur ou une éducatrice spécialisé-e à temps plein sur 5 jours, plutôt qu’à temps partiel sur 3 jours tel qu’affiché initialement dans l’offre d’emploi.

L’institution financière s’était déjà engagée à contribuer pour 15 000$ annuellement sur une période de 3 ans, avant la fusion qui a regroupé les deux pôles de Rivière-au-Renard et Gaspé (soit 7 500$ chacun). La contribution annuelle de cette année se chiffre donc à 25 000$ pour Desjardins. C’est d’ailleurs le directeur Denis Lévesque qui agira à titre de président d’honneur de cette campagne de financement. « On voit la pertinence du Centre et sans hésiter, on a décidé à l’unanimité de contribuer. J’invite tout le monde à contribuer. Il n’y a pas de petit ou de gros dons. Tous sont appréciés grandement et feront grand bien à nos enfants. »

Si le Centre de pédiatrie sociale en communautaire l’Équipage dessert actuellement les enfants de 0 à 17 ans de l’Anse-à-Valleau à Cap-des-Rosiers, on espère toujours ouvrir deux autres points de services d’ici 3 ans, à Barachois et Murdochville. « Après un peu plus d’un an, l’Équipage a le vent dans les voiles [...] Il y a plusieurs nouveaux dossiers par semaine et on ne s’attendait pas à ça. C’est plus gros que ce qu’on pensait et les besoins sont énormes. On veut faire en sorte d’avoir toutes les ressources et pouvoir offrir gratuitement les activités qu’on met en place pour développer le plein potentiel des enfants », explique la directrice Mona Sirois.

Rappelons que les centres de pédiatrie sociale en communauté offrent un modèle de médecine sociale intégrée, centré sur les besoins et les forces de l’enfant, de la famille élargie et de la communauté. Il unit l’expertise de la médecine, du droit et des sciences sociales, afin de dépister, réduire ou éliminer les sources de stress toxiques ou facteurs de risque qui affectent le développement et le bien-être de l’enfant en situation de vulnérabilité. Les résultats de la campagne de financement seront dévoilés le 16 mai prochain lors d’un spectacle-bénéfice qui se tiendra au Centre Élias-Dufresne de Rivière-au-Renard.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média