Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

20 février 2020

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Résidences pour aînés : une trentaine de places en Gaspésie

Maison Aînés Grande-Vallée

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

Le montage financier pour l’ajout de 10 places à la Maison des Aînés à Grande-Vallée est complété.

La ministre Marguerite Blais – responsable des Aînés et des Proches aidants – vient d’annoncer que 33 nouvelles places seront créées en maison des aînés (25) et en maison alternative (8) en Gaspésie.

Pour l’instant, on ignore dans quelles villes ces nouvelles places seront créées. Au cabinet de la ministre, on explique que l’évaluation se poursuit pour bien cibler la répartition des besoins, mais que des annonces plus précises devraient être faites dans quelques mois. Une évaluation a déjà été menée notamment par l'entremise d'une projection du nombre de places en CHSLD qui seraient requises au cours des prochaines années selon le vieillissement de la population, en tenant compte également du nombre de personnes en attente d'un lit d'hébergement permanent en CHSLD par région et par établissement. Le gouvernement estime que les sommes investies en Gaspésie pourraient s’élever à plus de 15 millions de dollars pour ces 33 nouvelles places. Rappelons que les maisons des aînés accueillent des résidents en perte d'autonomie modérée qui sont accompagnés jusqu'à la perte d'autonomie majeure. Quant à la maison alternative, elle permet d'accueillir une clientèle adulte ayant des besoins spécifiques.

« Notre gouvernement entreprend un important virage qui mènera à une véritable évolution des services offerts aux aînés et aux personnes qui nécessitent des soins de longue durée, explique la ministre régionale Marie-Ève Proulx. L'annonce des 45 places [NDLR : incluant les Îles-de-la-Madeleine] qui seront créées dans la région de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine est une excellente nouvelle pour améliorer de façon concrète la qualité de vie des résidents. Ces projets permettront d'implanter des milieux où chaque aspect a été pensé pour que les résidents se sentent bien chez eux. »

Financement trouvé à Grande-Vallée

 

À Grande-Vallée, en 2018, la ministre de l’époque Lise Thériault avait donné son aval pour une aide financière de 1,3 million de dollars afin d’assurer la concrétisation du projet d'agrandissement de la Maison des Aînés et l’ajout de 10 places. Bien que la première pelletée de terre n’ait pas encore eu lieu, il ne s’agirait que d’une question de temps selon le maire Noël Richard. Un an après l’annonce, le montage financier n’était toujours pas complété suite à quelques imprévus et dépassements de coûts. Il manquait alors environ 400 000$ sur un projet de plus de 3 millions de dollars. Le coût initial était évalué à 2,2 millions. La somme manquante a depuis été trouvée, mais la Société d’habitation du Québec veut être certaine de ne pas avoir de mauvaises surprises. Elle a demandé l’avis d’experts pour certains travaux dont elle défraiera les coûts, comme la réparation des cuisines par exemple. Le Groupe ressource en logement collectif Gaspésie-les-Îles avait procédé à une première estimation évaluée à 450 000$ et la SHQ veut s’assurer que ce montant soit exact. Des firmes de génie étaient d’ailleurs sur le terrain la semaine dernière pour procéder aux évaluations. « Le financement pour le projet d’agrandissement est pas mal toute booké et réglé. On est présentement en attente du lancement des appels d’offres de la SHQ. Dans environ 1 mois on pourrait pouvoir corroborer les chiffres et si tout va bien aller de l’avant », résume le maire de Grande-Vallée.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média