Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

19 février 2020

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Des cégépiens qui s’envolent pour l’Argentine et la France

CÉGEP DE LA GASPÉSIE ET DES ÎLES

Foresterie Foret

©Photo Cégep de la Gaspésie et des Îles

Tristan Nadeau, étudiant de deuxième session en Technologie forestière, s’est envolé en janvier dernier pour la France à destination de Rouillon.

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles a tissé plusieurs liens avec des institutions d’enseignement de par le monde. Quelques-uns de ses étudiants s’envoleront bientôt vers d’autres cieux pour parfaire leur formation collégiale.

Tout d’abord, du 8 au 21 mars, des étudiants de dernière année du programme d’Arts, lettres et communication du campus de Gaspé vivront un séjour immersif dans la ville de Buenos Aires, en Argentine. Cette immersion dans une culture étrangère est conçue à la manière d’une résidence de création multidisciplinaire où chaque élève élabore un projet personnel à caractère artistique. En plus d’amener les jeunes artistes à faire l’expérience de nouvelles situations inspirantes, le projet offre un temps de création. « Dans un contexte scolaire, il peut parfois être difficile pour les étudiants et étudiantes de faire un travail de création intensif. Or, ce projet leur offre cette opportunité de création unique », explique Élise Dubé, enseignante en arts visuels. Ce séjour immersif permettra à 7 étudiants (Marie-Pier Buteau, Charlotte Vaidye-Bourgault, Élise Dubé, Corinne Lareau, Lucile Parry-Canet, Alexis Poulin, Yanni Joncas et Lucie Ganassa) de mettre à profit les connaissances acquises lors de leur formation collégiale préuniversitaire. Le travail consistera à créer chaque jour en réaction à des expériences culturelles faites sur le terrain. Il s’agit de rencontres avec des artistes argentins, d’ateliers de création et d’activités de mise en contact avec la culture locale et l’art local. Les résultats produits seront intégrés au projet qui fera l’objet d’une évaluation finale du programme. Les étudiants présenteront les fruits de leur travail à leur famille et aux membres de la communauté gaspésienne lors d’une activité de diffusion en avril.

En sol français

 

Par ailleurs, Tristan Nadeau, étudiant de deuxième session en Technologie forestière, s’est envolé en janvier dernier pour la France à destination de Rouillon. Il y sera jusqu’en mai. Après avoir entamé des études en gestion de commerce et en dessin de bâtiment, ce n’est que récemment qu’il a fait le grand saut pour venir étudier au campus de Gaspé en Technologie forestière.

Lorsque la possibilité d’aller faire une session à l’étranger a été, Tristan n’y a pas réfléchi deux fois. « Il faudrait être fou pour ne pas sauter sur une opportunité pareille. J’adore la Gaspésie! J’ai toujours eu un "focus" sur la région, et ça a augmenté ma qualité de vie. »

 À peine arrivé au campus à l’automne 2019, Tristan a décidé de tenter l’aventure à l’international; aventure rendue possible grâce au partenariat entre le Cégep de la Gaspésie et des Îles et le Lycée La Germinière, à Rouillon. Lors de cette session à l’étranger, Tristan pourra observer différentes techniques en matière de gestion forestière, lui permettant ainsi de saisir les différences entre les pratiques française et québécoise. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média