Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

06 février 2020

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Terry Shaw nouveau chef à la tête de Gespeg

NATION MICMAC DE GESPEG

Terry Shaw

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

C’était jour de vote mercredi pour les membres de la Nation Micmac de Gespeg qui ont élu Terry Shaw au poste de chef. Ce dernier succède à Manon Jeannotte, qui avait quitté ses fonctions en février 2019.

Terry Shaw a récolté 279 voix et l’a emporté face à Mark Sinnett (dont on ignorait les résultats au moment de mettre sous presse, tout comme le taux de participation). Le nouveau chef veut d’ores et déjà travaillé en collégialité avec l’ensemble des membres et prend son rôle très au sérieux.

« Je suis très fier aujourd’hui et c’est un honneur. Je suis très reconnaissant de cette opportunité. Le titre de chef ce n’est pas un simple emploi, c’est une responsabilité et un engagement. C’est très sérieux pour moi. L’importance actuelle, à court terme, c’est vraiment de donner confiance envers les membres afin de maintenir des points de communication pour que tout le monde participe; réunir la communauté, donner un sens d’appartenance. Pour faire ça il faut les engager, les intéresser et leur donner espoir. Si on a tous des bonnes intentions, on est capable d’y arriver », explique Terry Shaw.

Ce dernier veut d’ailleurs tourner la page et mettre de côté les querelles intestines. Rappelons qu’en novembre, un texte de Radio-Canada rapportait un climat de travail malsain à Gespeg avec des conseillers qui auraient intimidé et menacé des membres avec différentes mises en demeure et des lettres.

Le nouveau chef travaillera d’ailleurs avec un conseil presque entièrement renouvelé. Les conseillers à Gaspé sont Danny Basque (301 voix), Céline Cassivi (272 voix), Emily Roberts (269 voix), Patricia Dorion (269 voix), Samuelle Boulet Ste-Croix (267 voix), Diane Kelly (262 voix), Yan Tapp (259 voix) et Francis Mainville (242 voix). À Montréal, c’est Nadia Robertson qui l’a emporté (321 voix). Au final, seuls Terry Shaw et Danny Basque étaient déjà autour de la table au Conseil de la Nation Micmac de Gespeg. Les membres ont donc voté pour beaucoup de sang neuf autour de la table.

« Il faut mettre nos différends de côté. Nous sommes une équipe et on doit avoir une vision commune avec des objectifs mesurables et réalisables. Il faut agir avec responsabilité, redonner à la communauté ce qu’elle mérite et il faut se donner des moyens [...] Avec des bonnes intentions et du monde passionné qui met l’effort à la bonne place, c’est fini la négativité. On est capable de tourner la page pour faire voir autre chose de meilleur. Ensemble, on est plus fort. Je crois fortement à ça. Et je respecte ceux qui n’ont pas voté pour moi. On est avant tout une famille et il faut avancer ensemble. J’ai espoir de le faire. C’est notre devoir et notre responsabilité pour ériger une zone de confort, donner un sens d’appartenance avec respect et transparence, de façon équitable », ajoute Terry Shaw.

Rappelons que pas moins de 17 personnes sollicitaient les 8 postes de conseillers à Gaspé. Chaque électeur avait la possibilité de voter pour un chef, le conseiller à Montréal et un maximum de 8 conseillers à Gaspé. Gespeg compte environ 1 500 membres dont 40% d’entre eux habitent à l’extérieur de la région du Grand Gaspé. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média