Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

30 janvier 2020

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

La photographie au service de la santé mentale

UNE SAISON À LA FOIS - SANTÉ MENTALE

Photo

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

Six photographes qui ont sillonné le territoire gaspésien pendant une année complète à la recherche des meilleurs sujets et des meilleurs angles.

Le travail et les efforts des participants au projet Une saison à la fois ont culminé hier soir avec un vernissage en bonne et due forme.

L’événement avait lieu à la gare intermodale de Gaspé et plusieurs personnes se sont déplacées pour admirer le monde vu à travers la lentille de ces 6 photographes qui ont sillonné le territoire gaspésien pendant une année complète à la recherche des meilleurs sujets et des meilleurs angles. Épaulés dans leur démarche par le professionnel Jacques Gratton, ils ont ainsi pu s’initier à l’art photographique.

Les participants – ayant utilisé les services de santé mentale du réseau local de service de La Côte-de-Gaspé – ont surtout pu renforcer leurs bonnes habitudes de vie, créer de nouveaux réseaux sociaux, en plus de participer à des activités dans la communauté et en plein air. À chaque mois, des rencontres étaient organisées pour planifier les sorties, travailler sur leurs photos et préparer l’exposition qui se tenait hier.

« L’objectif de départ c’était vraiment de travailler au niveau de l’estime de soi et la confiance. On voit à la fin le cheminement parcouru, c’est vraiment incroyable. Et surtout, eux-mêmes voient leur cheminent. Ç’a aidé des gens à se dépasser et faire des activités qu’ils ne faisaient pas avant. La photo permet de s’exprimer et de changer de perspective. De voir les choses d’un autre point de vue », explique la travailleuse sociale en santé mentale au CISSS de la Gaspésie, Sarah Finlayson.

« Les photos qu’ils font, c’est aussi leur sens à eux selon ce qu’ils aiment, ce que ça leur dit, ajoute Marie-Claude Alain, éducatrice spécialisée pour l’équipe santé mentale de La Côte-de-Gaspé. C’est une façon d’explorer le côté affectif des émotions par les photos. C’est un bon médium et c’est rassembleur. Le groupe veut aussi briser l’isolement [...] Ils apprennent, s’encouragent et se motivent. Ils voient concrètement le résultat assez rapidement et ils participent à toutes les décisions du groupe. Ça les investi et les engage à développer leurs compétences. »

La démarche Une saison à la fois vise également à augmenter la visibilité des services en santé mentale et à renforcer leur accessibilité, en plus de combattre la stigmatisation et les préjugés dans la communauté. Le vernissage avait d’ailleurs lieu au même moment que Bell Cause pour la cause, qui a financé ce projet à hauteur de 9 000$.

« Au lieu de s’identifier juste avec un diagnostic, ils s’identifient à ce qu’ils sont eux-mêmes, rappelle Marie-Claude Alain. Au-delà de la problématique en santé mentale, ils voient leurs compétences et tout ce qui est possible, d’avoir une belle vie et de bien fonctionner [...] Le message qu’on veut passer c’est que c’est aussi important de prendre soin de sa santé mentale que physique. Il y a plein d’outils qui existent et par notre groupe on le fait de façon informelle, sans miser sur le diagnostic mais plutôt sur le bien-être général. »

Rappelons qu’il s’agissait de la deuxième cohorte à participer à au projet Une saison à la fois, la précédente ayant présenté ses œuvres dans le hall de la salle de spectacles il y a deux ans.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média