Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

22 janvier 2020

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Une bouteille lancée à la mer retrouvée 1 an plus tard en Angleterre

DE CLORIDORME À DORSET

Bouteille

©Photo Gracieuseté Mary Bird

La fameuse bouteille retrouvée sur la plage de Chesil, en Angleterre.

Depuis plusieurs années déjà, André Huet a pris l’habitude durant le temps des Fêtes de se rendre au quai de Cloridorme pour lancer une bouteille à la mer avec un court message à l’intérieur, histoire de voir jusqu’où son objet pourrait se rendre.

Il y a 5 ans, son artefact maritime avait suivi les courants pour s’échouer 11 jours plus tard aux Îles-de-la-Madeleine. Celui de l’an dernier a fait encore plus de chemin alors qu’il a été retrouvé de l’autre côté de l’Atlantique, à la plus grande stupéfaction de Mary Bird, qui parcourait la tranquille plage de Chesil, située à Dorset sur la petite île anglaise de Portland (qui est techniquement une péninsule).

Habitant l’endroit depuis maintenant 10 ans, il s’agissait de la première fois que Mary Bird y effectuait une telle découverte. L’enseignante de 37 ans a l’habitude de ramasser les déchets qui jonchent la plage lorsqu’elle en trouve. Sauf que la bouteille de porto échouée sur les galets n’avait rien de commun puiqu’elle avait été lancée – comme elle l’apprendrait un peu plus tard – de la Gaspésie plus d’un an auparavant, le 13 janvier 2019. « C’est le rêve de chaque enfant, le rêve d’un peu tout le monde de trouver une bouteille lancée à la mer ... les histoires de pirates, de cartes au trésor, de personnes perdues sur une île ... J’enseigne aux enfants de 2 à 8 ans alors je suis pleine de magie, de mystère et d’émerveillement pour ce genre de choses », nous a-t-elle expliqué par messagerie en direct du vieux continent.

En apercevant la bouteille, elle a eu aussitôt fait d’enjoindre ses deux enfants de 6 et 8 ans à venir la rejoindre pour partager cette surprenante découverte. Avec le paternel venu les rejoindre au café du coin – entourés de plusieurs curieux fascinés par cette intrigant trésor de la mer – la famille maintenant réunie a délicatement extirpé le message à l’intérieur tout en humant les parfums d’alcool qui se dégageaient encore malgré un voyage de plus de 365 jours. Ils ont eu tôt fait de voir que le message était écrit en français, mais comme les dernières leçons de Mary Bird dans la langue de Molière remontaient à l’année de ses 12 ans, quelques recherches s’imposaient. Mis à contribution, son père a aidé à résoudre l’une des clefs du mystère en proposant que ce message écrit en français ne venait pas de l’autre côté de la Manche, mais bien de l’autre côté de l’Atlantique.

Heureusement, dans sa correspondance épistolaire maritime, André Huet avait pris le soin de laisser ses coordonnées et le nom du village de provenance. La magie de l’Internet aidant considérablement, Mary Bird a eu tôt fait de retrouver la trace de la communauté de Huet à Cloridorme. Cette dernière avait maintes fois entendu parler du Québec – notamment lors des parties de Risk de sa prime jeunesse – mais ne connaissait pas outre mesure la Gaspésie. C’est maintenant chose faite. Même si l’initiateur de la démarche n’est pas sur les réseaux sociaux, avec l’aide de quelques partages opportuns, il a été possible de retrouver la belle-sœur d’André Huet – Martha Gaudet – qui a pu l’aviser que sa bouteille de l’an dernier avait été retrouvée.

Mary Bird était évidemment heureuse du dénouement et s’est empressée de répondre à son nouvel interlocuteur canadien, avec un message retourné à la mer et un autre par une méthode plus efficace et éprouvée qu’est le service postal. « Nous enverrons notre propre bouteille et verrons ce qui se passe. J'ai ajouté une photo de notre famille et je l’ai remercié d'avoir réalisé nos rêves. J'espère vraiment qu'il répondra », glisse l’enseignante.

Comme quoi on ne sait jamais ce qu’il adviendra des bouteilles qu’on lance à la mer et jusqu’où elles se rendront.

Cloridorme Dorset

©Photo Google Maps

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média