Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Football

Retour

14 novembre 2019

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Défaite crève-cœur sur le dernier jeu du match

GRIFFONS DU GRAND GASPÉ

Griffons

©Andréanne Lebel - InfoDimanche

Les Griffons du Grand Gaspé se sont inclinés 21-19 en finale contre Rivière-du-Loup, dimanche.

Difficile de demander plus excitant comme scénario pour les spectateurs réunis dimanche à Rivière-du-Loup pour la finale juvénile entre les Griffons et les Guerriers.

Malheureusement pour l’équipe du Grand Gaspé, elle s’est retrouvée du mauvais côté du script. S’inclinant par la marque de 21-19 en fin de match, les Griffons avaient l’opportunité de remporter le championnat de l’Est-du-Québec avec un botté de placement sur le dernier jeu de la rencontre. Sauf que les unités spéciales de Rivière-du-Loup ont réussi à bloquer la tentative dans une conclusion épique qui a permis d’offrir à leur équipe un troisième titre de champion consécutif. « J’ai eu des frissons et quelques cheveux blancs de plus. C’est un match dont on va se souvenir longtemps; c’était comme dans les livres, a expliqué l’entraîneur des Guerriers Jeremy Rioux au journal Info Dimanche quelques minutes après la rencontre. […] On dit que la défensive gagne des championnats, je pense qu’on n’a pas le choix de le dire encore une fois. »

Vrai que l’offensive des Griffons a été tout feu tout flammes cette année, marquant au moins 35 points dans chacune de ses rencontres, incluant la demi-finale de la semaine précédente remportée 44-18 face à Rimouski. Mais les Guerriers ont réussi là où personne n’avait encore réussi en limitant le Grand Gaspé à seulement 19 points. Les deux duels disputés plus tôt en saison régulière entre les deux formations laissaient entrevoir une finale serrée et c’est ce à quoi les partisans ont eu droit. Les Griffons l’avaient emporté 42-34 en lever de rideau alors que les Guerriers avaient répliqué avec une victoire de 45-42 en toute fin de calendrier.

Cette défaite crève-cœur de 21-19 n’est évidemment pas le résultat escompté pour la formation de Pat Drohan, qui a malheureusement connu un lent départ, ce qui lui aura été fatal. Le pointage était de 21-7 à la mi-temps. Les Griffons n’ont pas lâché le morceau et ont inscrit 12 points sans riposte en deuxième demie, avant de voir leur remontée se terminer sur une note dramatique. « C’est très plate pour nous autres et c’est difficile pour des jeunes qui ont joué pendant 5 ans avec les Griffons. Ces jeunes-là et le coaching staff on pensait que c’était la bonne année. L’équipe était très forte, mais c’est le résultat et il faut vivre avec », explique sagement l’entraîneur-chef. Quelques punitions non appelées par les arbitres et un jeu par la course où le demi offensif des Griffons a glissé en raison des mauvaises conditions du terrain – quelques jeux avant le botté décisif – auraient peut-être pu changer l’issue de la rencontre, mais Pat Drohan accepte le verdict et rappelle que sa troupe a bien bataillé tout au long de la saison, terminant l’année avec une fiche de 6-2, incluant les séries éliminatoires. L'équipe juvénile devrait perdre environ 70% de ses joueurs, mais peut compter sur une bonne relève avec les benjamins. Restera maintenant à savoir si Pat Drohan sera de retour derrière le banc l’an prochain, lui qui a au compteur 53 saisons de coaching derrière la cravate. Comme à chaque année, il s’accordera un temps de réflexion et prendra sa décision d’ici le temps des Fêtes.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média