Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

15 octobre 2019

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

La Gaspésie des années ’50 sous l’œil du New-Yorkais Raymond Jacobs

RAYMOND JACOBS - MUSÉE DE LA GASPÉSIE

Gaspésie, 1954

©Photo © Raymond Jacobs Photography LLC, 2019

Gaspésie, 1954.

De leur périple autour de la péninsule gaspésienne en 1954 à bord d’une Packard décapotable, le réputé photographe Raymond Jacobs et sa femme Eleanor Cohen Jacobs en garderont de très bons souvenirs. Et de très bons clichés.

Aujourd’hui décédé, Raymond Jacobs a exposé ses œuvres un peu partout dans le monde et a toujours ses entrées au Museum of Modern Art (MoMA) de New York avec une collection permanente. Pendant un an, du 17 octobre prochain jusqu’au 4 octobre 2020, le Musée de la Gaspésie pourra lui aussi se targuer d’accueillir sous son toit l’œuvre de Jacobs, avec 39 photographies présentées pour la toute première fois au Canada. « Les clichés qu’a pris Raymond de cette région sont parmi les plus puissants de sa collection. Revenir en Gaspésie après tant d’années, avec nos deux filles, pour célébrer l’inauguration de l’exposition de l’œuvre [...] est un rêve devenu réalité », explique son épouse Eleanor, qui sera présente avec sa famille pour l’événement ce jeudi 17 octobre à 17 h, elle qui sera de retour dans la région pour la première fois depuis son excursion il y a maintenant 55 ans.

Reconnu principalement pour ses représentations de la vie new-yorkaise dans les années ’50 et ’60, Raymond Jacobs fera de même lors de ses vacances gaspésiennes, croquant les scènes de la vie quotidienne des gens d’ici et les paysages bucoliques qui en font sa réputation. Sans itinéraire fixe, le couple s’est lancé à l’assaut de la route québécoise, avalant les kilomètres les uns après les autres et mettant sur pellicule la réalité de cette époque. « L’âpreté de cette communauté de vaillants travailleurs a éveillé la créativité de Raymond. Il a capté des images des pêcheurs qui travaillaient au bord de l’eau, à débarquer les prises du jour, et des femmes qui éviscéraient le poisson, le préparant pour le vendre au marché local le jour même [...] Raymond était dans son élément et a produit l’un de ses corpus les plus puissants lors de ce périple, qui a été l’un de nos plus beaux voyages ensemble », a révélé son épouse au Musée de la Gaspésie.

Réputé pour créer des images fortes, Jacobs immortalisera tant le dur labeur des familles gaspésiennes que les paysages maritimes grandioses. De L’Anse-à-Valleau à Percé, ces personnages plus grands que nature prendront littéralement vie sous les yeux des visiteurs. « Ces photos sont de véritables chroniques historiques, un rappel marquant de ce qu’était la vie de la plupart des Gaspésiens d’autrefois. Il y a aussi quelque chose de touchant. Malgré la dureté de l’époque, on sent une grande liberté », explique pour sa part Vicky Boulay, chargée de l’exposition au Musée de la Gaspésie

L’occasion sera donc belle pour les amateurs de découvrir cet artiste photographe qui a aussi été reconnu pour avoir réalisé les portraits de Louis Armstrong, Salvador Dali, Robert F. Kennedy, Sammy Davis Jr ou encore Billie Holiday, tout en signant une brillante carrière comme photographe commercial, créant des campagnes publicitaires pour IBM, Pan Am et Campbell, notamment.

L’exposition est produite par les commissaires Vicky Boulay (Musée de la Gapésie) et Jesse Blatt (The J. Blatt Agency, New York), en collaboration avec la succession Raymond Jacobs. Les photographies présentées sont des tirages à la gélatine argentique au sélénium, réalisés à partir des négatifs originaux et imprimés par John Delaney (Delaney Fine B + W Prints Inc.).

Commentaires

17 octobre 2019

Ducharme François

Finalement, nous ne saurons pas la signification de cette belle photo !

17 octobre 2019

Pierre Harrisson

Visiblement il s'agit d'un homme poussant peniblement un treuil pour remonter une chaloupe de peche sur le rivage.magnifique contrejour.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média